Vous avez mal cultivé vos plants de courgettes

Parmi les légumes les plus simples et les plus productifs à cultiver, la courgette occupe une place de choix. Cette affirmation est vérifiée puisque tout le monde (vraiment tout le monde) peut réussir la culture de cette plante. Il suffit de planter la graine dans le sol du jardin et le tour est joué. Quelques semaines après, vous retrouverez un véritable plant de courgettes.

Il y a toutefois quelques informations capitales à connaître sur cette culture. Nous vous les dévoilons ici.

Où planter ces légumes ?

L’emplacement idéal pour les courgettes est un endroit qui lui permettra de bénéficier du soleil pendant 6 ou 8 h de temps.

Si vous avez l’intention de les planter près d’autres plantes, privilégiez les pois ou les haricots. Vous pouvez aussi les entourer de certaines fleurs pollinisatrices telles que l’aneth, la bourrache, les dahlias ou la menthe. Vous attirerez ainsi les pollinisateurs dans cette partie du jardin.

Planter les courgettes : comment procéder ?

Vous aurez besoin :

  • d’eau ;
  • de plants ou de graines de courgettes ;
  • d’un grand pot de terre de 1m2.

Voici les étapes à suivre pour réussir à bien cultiver vos courgettes :

  1. Préparez votre jardin en le ratissant et en enlevant les mauvaises herbes.
  2. Étalez une couche de compost de 2 ou 3 pouces environ sur le sol, puis ratissez.
  3. Plantez vos gaines lorsque le sol atteindra 65°F. Les graines doivent être plantées à 1 pouce du sol, c’est-à-dire à partir du bout de l’index jusqu’à la première articulation. En ce qui concerne les semis, vous devez les planter de sorte que la ligne de leur sol corresponde à celle du sol de votre jardin. Ensuite, vous devez pousser un peu le plant vers le bas afin de le raffermir. Si nécessaire, rajoutez de la terre pour remplir le reste de l’espace.
  4. Recouvrez de terre les graines de courgettes. Arrosez ensuite et ne laissez pas le sol se dessécher jusqu’à ce que les graines commencent à germer.
  5. Cette humidité doit être maintenue jusqu’à la fin de l’été puisque les courgettes raffolent de l’eau. Arrosez avec 1 pouce d’eau minimum par semaine. Ne vous préoccupez pas de l’eau sur les feuilles, car elle n’aggrave pas l’oïdium. Elle n’en est même pas l’origine puisque l’eau permet justement d’éliminer l’oïdium des courgettes. Cette maladie n’est pas provoquée par l’humidité, mais plutôt par les conditions sèches.

Tuteurer les courgettes

Il s’agit de l’une des deux astuces pour réussir la culture des courgettes. Voici comment procéder :

  • Pour ne pas endommager les racines, munissez-vous d’un tuteur léger et enduit, puis enfoncez-le dans le sol de 4 ou 5 pieds avant de semer ou de planter.
  • Plantez ensuite les plants ou les graines près du tuteur pour pouvoir y attacher la tige pendant qu’elle grandit.

Il faut savoir qu’un plant de courgette ne possède qu’une seule tige qui est souvent sale, étalée sur le sol et couverte de quelques feuilles en décomposition. Il est donc possible que vous ne la voyiez pas. La tige peut être tuteurée comme une tomate et il est plus facile de le faire tôt.

Tailler les courgettes

Voici comment procéder pour cette deuxième astuce qui aide à réussir la culture des courgettes.

  • Détectez la plus basse courgette de la plante.
  • Taillez l’ensemble des feuilles qui poussent sur la tige qui se trouve juste en dessous de cette courgette. Vous devez les couper très près de la tige.

Coupez toujours l’ensemble des feuilles qui se trouvent en bas de la courgette la plus basse au fur et à mesure que la plante s’accroît.

Plus d'articles

Afficher plus Chargement...No more posts.