Il y a certaines périodes de l’année où, hélas, l’humidité envahit la maison.

C’est un problème, notamment pour la sensation d’humidité que nous ressentons constamment sur nous, mais aussi pour la maison ; on peut distinguer des gouttelettes partout.

Les technologies modernes nous offrent de nombreuses solutions différentes pour nous assurer de résoudre ces petits problèmes, mais aujourd’hui, je vais plutôt vous montrer une vieille astuce de grand-mère !

Voyons ensemble comment utiliser une bouteille pour dire adieu à l’humidité chez soi !

Comment utiliser la bouteille ?

Vous vous demandez peut-être comment il est possible qu’une bouteille puisse réduire le taux d’humidité dans la maison ? Eh bien je vous l’explique tout de suite !

La bouteille en plastique représente un moyen pratique et économique à placer chez soi avec du gros sel ! Ce dernier est le véritable protagoniste de l’astuce, car il a la capacité d’absorber l’humidité environnante de manière naturelle et rapide.

Alors munissez-vous d’une bouteille en plastique et de 150/200 grammes de gros sel. Coupez la bouteille en deux, en gardant à l’esprit que la partie où se trouve le bouchon doit être plus courte que la base. Laissez le capuchon en place.

Vous devez obtenir une base, qu’il faudra conserver, et le « chapeau » de la bouteille, avec le bouchon

Retournez ensuite le bouchon de la bouteille et remplissez-la de gros sel, puis placez-la à l’intérieur du congélateur et laissez-la toute une nuit.

Le lendemain, sortez la bouteille du congélateur et faites des trous dans le bouchon, puis, en le laissant à l’envers, placez-le sur la base.

Un mécanisme va se déclencher, permettant ainsi au sel d’absorber l’humidité et de devenir lentement liquide ; ce liquide va alors se retrouver sur le fond de la bouteille.

Vérifiez le sel tous les 3 ou 4 jours et changez-le si nécessaire.

Méthodes alternatives contre l’humidité

Nous avons vu ensemble comment cette petite astuce ingénieuse pouvait être une solution naturelle et efficace pour faire face à l’humidité qui se développe dans la maison. Cependant, on n’a pas toujours le temps ni les ingrédients nécessaires à portée de main pour mener à bien cette procédure.

À ce sujet, voyons ensemble quelques méthodes alternatives pour réduire également le taux d’humidité dans la maison par d’autres moyens !

Absorbeur d’humidité parfumé

La première astuce est un absorbeur d’humidité parfumé, une astuce de grand-mère qui, non seulement absorbe l’humidité, mais permet également de sentir bon dans la maison.

Ingrédients

  • 1 bocal en verre de taille moyenne
  • 1 morceau de tissu (qui peut recouvrir le bord du bocal)
  • 6 gouttes d’huile essentielle
  • 1 sachet de thé
  • Du gros sel

Vous devrez d’abord mettre le gros sel à l’intérieur du bocal et ajouter le contenu du sachet de thé.

Mélangez les deux éléments ensemble, puis recouvrez le rebord du pot avec le morceau de tissu et ajoutez les gouttes d’huile essentielle.

Fermez ensuite avec le bouchon et laissez reposer une nuit, l’huile va pénétrer le mélange de sel et de thé. Le lendemain, ouvrez le bocal, retirez le morceau de tissu et placez le bocal dans un coin de la maison.

Vous pouvez réutiliser le morceau de tissu parfumé dans le sèche-linge !

Astuce du sachet

Une autre méthode très intéressante est celle du sac ! Dans ce cas également, il s’agit d’une ancienne astuce de grand-mère, encore très populaire et apprécié aujourd’hui.

Dans ce cas, le protagoniste n’est pas le gros sel, mais simplement le riz ! En effet, cet ingrédient possède lui aussi le pouvoir absorbant nécessaire pour réduire le taux d’humidité.

Remplissez un sachet de taille moyenne avec du riz et placez-le là où vous le souhaitez, peut-être même au pied du séchoir si vous avez mis le linge à sécher chez vous.

Plantes anti-moisissure

Les plantes anti-humidité sont les solutions les plus écologiques et naturelles qui puissent exister contre l’humidité. De plus, cette astuce de vie embellira également la maison ! Voyons quelles sont les plantes les plus adaptées :

Fougère ;

Orchidée ;

Philodendron ;

Potos ;

Sansevieria ;

Aspidistra.

Habitudes quotidiennes

Voyons enfin quelques bonnes habitudes quotidiennes à prendre pour éviter la formation d’humidité dans la maison !

  • Aérer : la première règle, et certainement la plus importante, est de laisser passer un maximum d’air dans la maison, afin d’assécher les parties les plus humides et de ne pas permettre à notre ennemi de s’infiltrer dans les pièces et les meubles. Ouvrez les balcons et les fenêtres pendant au moins vingt minutes chaque jour.
  • N’étendez pas toujours le linge à l’intérieur de la maison : il est vrai que cela devient souvent une habitude, mais quand vous voyez que le temps le permet, étendez les vêtements à l’extérieur, car l’humidité qu’ils provoquent dans la maison est vraiment déplaisante.
  • Ouvrez les fenêtres après la douche : la salle de bain est la zone de la maison où s’accumule le plus d’humidité, je recommande donc de laisser sortir toute la vapeur d’eau après une douche chaude. De cette façon, vous empêcherez également toute formation de moisissure.