Voici le meilleur moment pour ensemencer votre pelouse chaque année

Même si la période de jardinage est en train de prendre fin, le temps de la croissance et des plantations est toujours d’actualité. Parmi les multiples tâches en extérieur dont vous devez vous occuper, l’ensemencement doit avoir une place de choix.

Que ce soit pour la réparation des endroits dénudés ou pour le traitement complet de la pelouse, cette opération est assez importante pour obtenir un gazon tout vert, tout beau et en pleine forme. De plus, le fait d’ensemencer les endroits où les herbes sont clairsemées permet à la structure racinaire de la pelouse d’être correctement soutenue. Cela favorise également l’amélioration du drainage.

Quand devez-vous procéder à l’ensemencement de la pelouse ?

Le moment le plus propice pour procéder à un ensemencement se trouve entre la fin de l’été et le début de l’automne. Il commence généralement vers la fin du mois d’août et se termine vers la fin du mois de septembre. Il faut donc approximativement 4 à 6 semaines pour cette opération et c’est également le moment idéal pour préparer son terrain pour une nouvelle saison.

Cette période est idéale à cause des températures fraîches et de l’humidité qu’elle apporte. Les graines pourront ainsi mieux germer pendant que les mauvaises herbes seront en train de mourir. Bien que la sécheresse et la chaleur ne soient plus tellement présentes pendant cette période, le sol renferme quand même assez de chaleur pour permettre aux racines de croître.

Hormis cet aspect, il y a également de faibles chances que le gel du sol soit effectif pendant cette période ou juste après. Cela permet alors à l’herbe d’avoir assez de temps pour s’implanter avant que l’hiver n’apparaisse.

Il faut dire que la plupart des semences commence déjà à germer dans la première ou la deuxième semaine au plus tard. Certaines d’entre elles peuvent quand même mettre près de 6 semaines avant de germer. Il est alors important de ne pas trop attendre pour entamer cette opération.

En effet, lorsque l’été prend fin, les pelouses commencent à être clairsemées ou à faire apparaître des taches. Il faut alors commencer à sursemer en même temps, non seulement afin d’améliorer la couverture du gazon, mais aussi afin de protéger naturellement le gazon contre l’apparition d’autres mauvaises herbes, dont la digitaire.

Que faire pour l’ensemencement effectué hors saison ?

Si vous n’arrivez pas à faire l’ensemencement pendant la période conseillée et que vous habitez dans un milieu beaucoup plus tempéré, vous pouvez tout de même semer la pelouse dès l’arrivée du printemps.

Toutefois, pour le semis du printemps, il est préférable d’utiliser des graminées de la saison froide. Celles d’une saison chaude doivent être utilisées uniquement lorsque la température du sol atteint au moins 60° Fahrenheit. Sans cela, il est très improbable que les graines parviennent à germer. De plus, il faudra entamer une guerre farouche contre les mauvaises herbes pendant cette période.

Comment faire l’ensemencement d’une pelouse ?

L’ensemencement est un processus qu’il faut suivre à la lettre pour espérer voir les graines germer. Il ne s’agit donc pas de juste répandre les graines sur la surface du sol et d’attendre un résultat.

Il faudra d’abord procéder à la détermination du type de semences nécessaire pour l’opération. Après cela, le nettoyage et la préparation de la pelouse seront l’étape suivante. Il faudra ensuite garder la pelouse humide jusqu’à ce que les semis se mettent à pousser.

Attention : il est important de savoir quand opter pour un gazon en plaque au lieu des semences. Si vous optez pour la dernière possibilité, il faudra alors vous armer de patience et laisser le temps faire son œuvre.

Plus d'articles

Afficher plus Chargement...No more posts.