publicité

Le saviez-vous ?

L’ail joue souvent un rôle important dans nos plats et nous trouvons que c’est un ingrédient polyvalent à utiliser. Mais apparemment, il y a une différence dans la façon de le préparer : en le tranchant soi-même, en le pressant dans un presse-ail ou en le râpant. C’est pourquoi nous les avons mis en rang !

Le goût

L’ail est un excellent assaisonnement dans de nombreux plats. Toutefois, il existe une différence dans la façon de préparer le légume avant de l’ajouter à la recette. Et c’est intéressant, car cela vous assure d’utiliser la bonne variété pour vos pâtes ou votre soupe.

Presser ou râper

Utilisez-vous toujours votre presse-ail pour écraser votre ail ? Vous obtenez alors de l’ail au goût prononcé. C’est une bonne chose, car cela vous permet d’ajouter encore plus de saveur aux plats dans lesquels l’ail est important. Pensez à l’aïoli ou au pain à l’ail. Le goût piquant provient des morceaux d’ail pressés ou râpés. Presser et râper détruit les cellules de l’ail, ce qui donne un goût piquant. Si vous trouvez le goût trop fort, vous pouvez choisir de faire frire de petits morceaux d’ail dans une couche d’huile. Cela donnera un goût plus sucré à votre plat. Faites toutefois attention, car les pièces peuvent brûler rapidement.

Couper avec un couteau

Si vous n’avez pas de presse-ail à proximité ou si vous préférez couper l’ail vous-même, cela aura également un effet sur votre plat. Il donne à votre plat une légère saveur d’ail, et reste donc en arrière-plan. Avec des légumes rôtis, par exemple. Et saviez-vous que le fait de couper les légumes présente quelques avantages pour la santé ? Cette façon de les préparer libère l’enzyme alliinase, qui contient des fibres saines et est bénéfique pour votre flore intestinale. De plus, la quantité d’antioxydants contenus dans l’enzyme renforce votre système immunitaire.