publicité

Aujourd’hui, cet aliment est l’ingrédient principal de nombreuses recettes de la cuisine mondiale. En outre, sa culture s’est étendue à presque tous les coins du globe. En plus d’ajouter de la saveur et de l’arôme aux plats, il est devenu un bon allié santé. Mais quelle est cette nourriture ? C’est l’ail, la plante aux mille vertus, qui est utilisé non seulement en cuisine pour parfumer les plats mais aussi à des fins médicinales.

Il faut toutefois garder à l’esprit que sa consommation doit toujours être accompagnée d’une alimentation équilibrée et de bonnes habitudes alimentaires.

L’ail, un antibiotique puissant qui réduit le cholestérol et protège l’estomac.

La consommation d’ail peut contribuer à améliorer votre régime alimentaire et, grâce à cela, peut servir à améliorer votre santé.

  1. Réduit le taux de cholestérol

Les maladies cardiovasculaires sont toujours au centre de la recherche en raison de l’urgence de trouver un traitement pour les prévenir ou les éviter. À cet égard, cette étude publiée dans le Nutrition Journal a révélé de nombreux effets positifs des préparations à base d’ail, y compris son extrait, sur divers problèmes de santé, comme la réduction du risque de problèmes cardiaques.

La même étude précise que la quantité d’informations scientifiques recueillies sur les propriétés de l’ail montre que sa consommation est bénéfique pour le cœur grâce à ses effets cardioprotecteurs et à sa capacité antioxydante.

L’ail pourrait être considéré comme une option alternative aux médicaments hypocholestérolémiants traditionnels chez les patients présentant un taux de cholestérol légèrement élevé, comme l’indique cette étude.

  1. Antibiotique naturel

Selon cette étude publiée dans Science Direct, l’ail a une action antibiotique qui pourrait contribuer à inhiber l’activité de certains types de bactéries et de champignons. En fait, il est suggéré qu’il pourrait être une bonne option car il n’a pas d’effets secondaires.

  1. Bon pour le cerveau

L’un des effets du vieillissement peut être l’apparition de pathologies telles que la maladie d’Alzheimer et la démence, qui affectent progressivement la capacité des personnes à mener leurs activités quotidiennes de manière indépendante.

Une étude publiée dans le Libyan Journal of Medicine suggère que la consommation d’ail pourrait avoir un effet neuroprotecteur sur l’organisme, contribuant à réduire le risque de démence, y compris la démence vasculaire et la maladie d’Alzheimer.

  1. Contrôle de la pression sanguine

Les maladies cardiovasculaires peuvent être dues à l’hypertension. Un article paru dans la revue Molecular and Cellular Biochemistry suggère que la consommation d’ail peut être bénéfique pour les personnes souffrant d’hypertension, car elle permet de contrer le stress oxydatif dans l’organisme, un facteur qui affecte la pression artérielle.

  1. Soulage les rhumes

L’une des utilisations saines de l’ail est un remède maison pour soulager le rhume. En fait, la culture populaire croit que manger cet aliment cru dès les premiers signes d’un rhume peut aider à en réduire les symptômes.

Apparemment, cette théorie n’est pas loin de la réalité, puisque cette revue systématique publiée dans la Chochrane Library rapporte les résultats d’une enquête menée auprès de personnes ayant consommé de l’ail chaque jour pendant trois mois. Ceux-ci ont montré des effets positifs en termes de réduction du nombre de rhumes.

  1. Renforce les os

Bien qu’il n’existe pas de recherche concluante concernant les bienfaits de l’ail sur la santé osseuse, cette étude publiée dans The Journal of Dietary Supplements montre que la consommation d’ail était associée à une augmentation des niveaux d’œstrogènes chez les femmes ménopausées, ce qui peut réduire le risque de souffrir d’ostéoporose.

  1. Prévient les varices

En plus d’être inesthétiques, les varices sont également un problème de santé auquel vous devez prêter attention. Comme nous l’avons déjà mentionné, l’ail possède des propriétés antioxydantes qui peuvent aider à stimuler la circulation et à réduire la pression sanguine. Ceci, associé à un mode de vie sain, contribuerait à la prévention des varices.

  1. Combat les infections

Comme il possède des propriétés antibiotiques, l’une des utilisations les plus courantes dans la culture populaire pour prévenir l’infection des plaies et des éraflures consiste à écraser une gousse d’ail et à l’appliquer sur la zone affectée.

Toutefois, il est important de souligner qu’il doit être utilisé avec prudence et uniquement dans les cas où il n’est pas possible de désinfecter autrement, car c’est un ingrédient qui peut provoquer des irritations.

  1. Protège l’estomac

Selon cette étude publiée dans la revue de phytomédecine Avicenne, la consommation d’ail cru pourrait être prescrite, en plus des médicaments habituels, pour aider à traiter les effets de H. pylori, une bactérie qui provoque une inflammation de l’estomac, plus connue sous le nom de gastrite.

Bien entendu, comme dans les cas précédents, des études complémentaires sont nécessaires. Dans tous les cas, vous pouvez consulter votre médecin si vous avez l’intention de consommer cet aliment comme un complément.

  1. Réduit les douleurs articulaires

Bien que l’ail seul ne permette pas de réduire ou de prévenir des affections comme l’arthrite, on pense que, grâce à ses propriétés anti-inflammatoires et antioxydantes, il peut être un bon complément pour réduire la douleur, l’inflammation et la raideur chez les patients atteints de cette affection.

Comment utiliser l’ail pour réduire le cholestérol ?

  1. Écraser 350 grammes d’ail dans un mortier, puis le transférer dans un récipient en verre et ajouter 200 ml d’alcool de cuisine. Si vous ne voulez pas les émincer, vous pouvez aussi écraser les clous de girofle et les ajouter directement à l’alcool.
  2. Fermez hermétiquement le récipient et laissez-le reposer pendant 10 jours dans un endroit sec et à l’abri de la lumière.
  3. Après 10 jours, filtrez et laissez reposer encore 3 jours.
  4. Vous pouvez maintenant prendre ce remède avant les principaux repas de la journée, juste quelques gouttes diluées dans de l’eau.

Une autre façon de profiter de toutes les propriétés de l’ail est d’en manger une gousse crue, peut-être râpée sur une tranche de pain complet avec un filet d’huile d’olive extra vierge, car la cuisson perd une partie des principes actifs et les bienfaits seront moindres. Il est conseillé de toujours suivre une alimentation variée et équilibrée pour rester en bonne santé et de faire de l’exercice au moins 30 minutes par jour.