publicité

Romarin : arrosez-le comme ça si vous voulez qu’il pousse de manière saine, forte et luxuriante. Le secret que personne ne connaît ! Parfumé dans les recettes, excellent sous forme d’infusion pour purifier, en décoction pour des cheveux forts et sains, le romarin est très aimé par nous, Italiens. C’est pourquoi on le trouve souvent en pots sur les terrasses et les balcons.

Mais garder cet arbuste en parfait état n’est pas aussi facile qu’on le dit.

S’il est vrai qu’elle a besoin de peu d’eau, il est également vrai qu’il faut lui apporter certains soins, connus surtout des rares ou des experts en jardinage.

Pour profiter de ses propriétés et de son arôme incomparable, il faut l’arroser dans les bonnes quantités.

Romarin : arrosez-le comme ça si vous le voulez sain, fort et luxuriant !

Comment s’adapter ? Nous vous l’expliquons, en détail ! Vous ne ferez plus jamais d’erreur ! Mais c’est un secret, personne ne le fait ! !!

La seule véritable règle à mémoriser pour avoir un romarin florissant est de connaître ses besoins en eau.

En fait, c’est une plante résistante à la sécheresse, donc idéale en cette période de sécheresse, malheureusement. Mais si vous venez de le planter, que ce soit à partir de graines ou de boutures, pensez à lui donner plus d’eau qu’à un arbuste bien développé, qui survit en comptant uniquement sur les précipitations (tant qu’elles sont supérieures à 450 mm par an).

Vous devez cependant garder à l’esprit qu’il peut souffrir de pourriture des racines jusqu’à en mourir.

Évitez la stagnation !

En résumé, tout se résume à l’observation du romarin lui-même et à des tests empiriques. Pour savoir quand et combien arroser, fiez-vous au toucher : insérez un doigt profondément dans le sol autour de la plante, si elle est humide, retardez l’arrosage, si elle est sèche, procédez par petites quantités à la fois. L’eau ne doit pas s’écouler du pot.

N’oubliez pas de le planter dans un récipient avec de grands trous de drainage : faites une première couche de gravier au fond et recouvrez de terre légère. Chaque fois que vous versez de l’eau, attendez que le substrat sèche avant de rajouter du liquide.

Il n’est pas nécessaire d’arroser régulièrement, ce qu’il faut, c’est surveiller votre plante et répondre à ses besoins en fonction du climat et de la température extérieure.

Ces simples conseils vous permettront de le maintenir en bonne santé et de le faire prospérer, en été comme en hiver.