publicité

Les triglycérides sont des graisses qu’il ne faut pas confondre avec le cholestérol. Les triglycérides stockent l’énergie que nous pouvons ensuite dépenser dans nos activités quotidiennes. Le problème est que lorsqu’ils sont en excès, ils s’accumulent et ce n’est pas bon, car cela peut entraîner de l’hypertension, de l’hypercholestérolémie et une augmentation du tour de taille, qui sont tous des facteurs de risque de maladies cardiovasculaires.

Si nos triglycérides sont élevés, que pouvons-nous faire pour les faire baisser ?  L’arme principale pour les combattre est bien sûr l’alimentation et cela passe par l’application de bonnes règles diététiques au quotidien. Regardons-les.

Pour composer des repas de manière complète et équilibrée, nous pouvons utiliser un outil très pratique. Il s’appelle  » Plat sain » et a été développé par l’Université de Harvard dans le but précis de faciliter la mise en œuvre des principes de la « pyramide alimentaire » du régime méditerranéen.

Aliments à éviter et aliments à préférer

En règle générale, la première moitié de l’assiette doit être composée à parts égales d’une source de glucides, si possible complets (pâtes, riz, épeautre, polenta…) et de protéines nobles, de préférence de la viande blanche, du poisson, des légumineuses et des œufs.

La viande rouge et le fromage doivent être limités, tandis que la charcuterie et les saucisses sont à proscrire (en d’autres termes, à éviter comme la peste).

L’autre moitié de l’assiette doit comprendre des légumes, si possible de saison, en variant leur couleur pour s’assurer d’obtenir un large éventail de vitamines et de minéraux différents, puis des fruits, en les choisissant là encore de saison et dans une variété de couleurs.

Eau, alcool et sucre

Absolument oui à l’eau, qui doit être bue chaque jour à raison d’un litre et demi à deux litres au minimum. Quant à l’alcool, il doit être consommé avec modération et uniquement pendant les repas. Il convient également d’accorder une attention particulière à la consommation de sucre.

Il est également fortement recommandé de compléter son alimentation par des tisanes, des infusions, du café, du café d’orge et du thé, en évitant ou du moins en limitant autant que possible l’ajout de sucres simples, qui sont des calories vides dont le pourcentage dans l’alimentation quotidienne ne doit pas dépasser dix pour cent des besoins caloriques totaux.

5 « champions » anti-triglycérides

Enfin, ces cinq aliments qui font baisser les triglycérides sont un oui catégorique : noix, hareng, flocons d’avoine, huile d’olive extra vierge et graines de chia.