Faut-il laver son poulet avant de le cuire ?

Laver le poulet dans l’évier de la cuisine avant de le cuire est une habitude très courante, mais risquée pour votre santé et celle de votre famille. Si vous le faites, vous devriez arrêter maintenant, et nous allons vous expliquer pourquoi.

Lorsque nous faisons nos courses, surtout en cette période de pandémie, la première chose qui nous vient à l’esprit avant de mettre les aliments au réfrigérateur ou de les cuire, c’est de bien les laver à l’eau courante dans l’évier. Nous pensons ainsi éliminer les éventuels virus ou bactéries présents sur les aliments, afin qu’ils ne se propagent pas ensuite dans notre garde-manger ou notre réfrigérateur.

Si cette habitude est saine en ce qui concerne les légumes, par exemple, qui sont soumis à plusieurs manipulations par des inconnus dans les supermarchés avant d’arriver dans nos foyers, elle est tout aussi erronée s’agissant d’un aliment en particulier : le poulet. Voici pourquoi.

Ne lavez pas votre poulet avant de le cuire ! Voici pourquoi :

Le poulet, tout comme le lait, les crustacés ou les œufs, peut contenir ou être contaminé par des bactéries très dangereuses, telles que la salmonelle ou le campylobacter. Ce dernier peut avoir des conséquences très désagréables pour l’homme s’il entre en contact avec lui : diarrhées, vomissements, maux de tête, fièvre ou douleurs intestinales sont quelques-uns des symptômes que nous pouvons ressentir lorsque nous entrons en contact avec cette bactérie, contractant ainsi une maladie infectieuse appelée campylobactériose. Un rapport du ministère américain de l’agriculture et de l’université d’État de Caroline du Nord met en évidence ce risque : généralement, les symptômes susmentionnés apparaissent quelques jours après la consommation de l’aliment contaminé et disparaissent en l’espace d’une semaine.

Les personnes qui souffrent le plus, avec des complications plus graves, concernent généralement une minorité des personnes infectées, souvent des enfants, des personnes âgées et des personnes dont le système immunitaire est affaibli.

De tous les aliments mentionnés, la volaille est généralement celui qui présente le plus de risques d’infection : la bactérie, présente dans certains élevages, peut être transmise à la viande au moment de l’abattage, car la viande peut alors entrer en contact avec l’intestin de l’animal et ce qu’il contient, y compris la bactérie

Plus d'articles

Afficher plus Chargement...No more posts.
Share via
Copy link