Persil : découvrez cette astuce pour le faire pousser indéfiniment sans dépenser un euro

Le persil est l’une des herbes aromatiques les plus appréciées et les plus utilisées dans la cuisine méditerranéenne et dans de nombreuses autres cuisines. C’est une plante qui possède un grand nombre de propriétés bénéfiques pour l’organisme, de plus, elle est très facile à cultiver, c’est pourquoi elle est considérée comme une culture idéale pour les débutants.

Si vous voulez apprendre à planter du persil chez vous et à le multiplier à l’infini sans dépenser un euro,  lisez cet article.

Persil : les meilleures astuces pour le rendre fort et sain

Lorsque nous plantons du persil, nous pouvons choisir deux options, soit obtenir une plante à partir de graine, soit à partir de boutures. Cette dernière est la méthode la plus rapide et la plus pratique. Il faut tenir compte du fait que les graines peuvent mettre jusqu’à 20 jours pour germer.

Dans tous les cas, le persil peut généralement être planté de février à septembre. Naturellement, ces dates dépendent beaucoup du climat spécifique de votre région ; dans les régions légèrement froides, il est préférable d’attendre encore un mois ou deux avant de repiquer le persil à l’extérieur.

Persil : comment le multiplier à l’infini sans dépenser un euro ?

Si vous plantez des boutures de persil à l’intérieur et à l’extérieur, vous économiserez tout le temps initial de germination et de croissance de la plante, ce qui vous fera économiser environ un mois de travail.

  1. Il est nécessaire de déplacer correctement le sol, ainsi que de l’enrichir d’une bonne quantité d’humus ou de compost.
  2. Laissez une distance d’environ 20 cm entre chaque plant si vous en plantez plusieurs dans chaque grand pot ou si vous plantez en pleine terre. Placez la bouture enracinée au centre et recouvrez sa base de terreau pour qu’elle tienne bien.
  3. Après le repiquage de la bouture, arrosez les plantes abondamment et fréquemment pour maintenir un certain niveau d’humidité dans le sol.
  4. Un apport de paillis sera particulièrement conseillé en extérieur, car il améliore la rétention d’humidité et prévient l’apparition des mauvaises herbes.

Persil : comment le multiplier à partir de graines ?

Pour planter du persil, la première chose dont vous aurez besoin ce sera, bien évidemment, des graines de persil. Vous pouvez obtenir les semences d’une connaissance, les collecter vous-mêmes ou, l’option la plus sûre et la plus fiable, obtenir des semences certifiées auprès d’une source professionnelle, comme un magasin de jardinage. Ce dernier veillera à ce qu’il s’agisse de graines exemptes de maladies, c’est pourquoi c’est la méthode la plus recommandée. Si vous prévoyez de garder le persil en pot à l’intérieur, il ne sera pas nécessaire de préparer un lit de semence, tandis que si vous voulez le repiquer plus tard dans le jardin, il faudra le semer dans un lit de semence.

  1. Préparez le substrat : Le persil a besoin que son sol soit riche en nutriments, humide et, en même temps, offre un drainage adéquat. Il est facile d’y parvenir grâce au mélange que nous recommandons souvent pour les semis et les pots : une partie de mousse de tourbe, une partie d’humus de vers et une partie de fibre de coco. De cette façon, vous donnerez naissance à un mélange très léger et nutritif avec un excellent drainage, auquel vous ajouterez plus tard un peu de perlite et de vermiculite pour apporter un meilleur soutien et drainage à la plante.
  2. Trempage des graines : Avant de planter les graines, faites-les tremper pendant 24 heures pour favoriser la germination.
  3. Remplissez le pot et dispersez les graines : remplissez ensuite votre pot ou lit de semence presque jusqu’en haut avec du substrat et dispersez les graines de persil sur la surface du lit de semence, espacées d’environ 2 cm. Après les avoir tous placés, ajoutez encore 2 cm de substrat par-dessus et appliquez une légère pression avec votre main.
  4. Vaporiser de l’eau : enfin, ajouter de l’eau pour humidifier le substrat et le maintenir humide, sans l’inonder, jusqu’à ce que les graines germent, en faisant environ trois arrosages quotidiens. Si vous souhaitez améliorer encore plus la rétention d’humidité, vous pouvez recouvrir le substrat de paillis.

Persil en pot : voici comment le rendre fort et luxuriant

Cette plante est très rustique et n’a pas besoin de beaucoup d’entretien, mais il y a quelques points à garder à l’esprit concernant l’entretien du persil en pot :

  • Lumière : le persil n’a pas besoin de beaucoup de soleil. En effet, avec environ 3h de lumière par jour, il a de quoi se développer parfaitement.
  • Sol : comme nous l’avons déjà mentionné, la plante a besoin de beaucoup d’humidité, donc le substrat doit être très léger et offrir un bon drainage. De plus, il doit être enrichi avec de l’humus de vers de terre ou  du compost. Le rembourrage est également une bonne idée.
  • Arrosage : très fréquent, surtout pendant les mois d’été. Le persil peut nécessiter jusqu’à 2 ou 3 arrosages par jour, sans être inondé, pour garder le substrat humide mais sans excès d’eau.

Persil : comment le récolter pour accélérer sa croissance ?

Si vous ne savez pas quand couper et récolter votre persil, suivez ces instructions simples :

  • Lorsque la plante a environ trois mois, vous pouvez commencer à tailler les tiges extérieures et à les utiliser en cuisine. Ce faisant, vous stimulerez la croissance des pousses centrales, ce qui accélérera leur croissance et incitera la plante à donner de nouvelles pousses.
  • Si vous voyez apparaître la hampe florale, vous avez deux possibilités : récolter la plante entière ou la laisser produire des graines pour avoir de quoi faire une nouvelle plantation plus tard.

Plus d'articles

Afficher plus Chargement...No more posts.