publicité

Si vous avez un jardin, vous savez à quel point les mauvaises herbes peuvent représenter un fléau. Il en existe qui résistent aux germicides et aux désherbants traditionnellement vendus. Heureusement, certains professionnels du domaine recommandent aux jardiniers et passionnés le recours à cinq méthodes faciles pour éliminer ces herbes tenaces qui rendent le jardin moins attrayant et qui facilitent son infestation par différentes bestioles.

Les mauvaises herbes : une véritable entrave au jardinage

Une mauvaise herbe est une plante indésirable (qui n’a pas été plantée) dont la caractéristique première est la pousse rapide. Elles sont envahissantes parce qu’elles poussent partout où le sol est nu. De fait, on peut en trouver sur le patio, la pelouse, dans les allées, les parterres, etc. Un petit défaut d’entretien dans le jardin et les mauvaises herbes font la loi, cachant les bonnes plantes et attirant des insectes.

En général, on observe un pic d’infestation en été. Cela s’explique par le fait que contrairement à la plupart des plantes, les mauvaises herbes ne craignent pas les rayons du soleil. Évidemment, en automne elles seront encore plus nombreuses, mais puisque les autres plantes grandissent également, on a tendance à moins les remarquer. La meilleure période pour se débarrasser de ces nuisibles est donc l’été, juste avant le début de l’automne. Pour ce faire, on peut compter sur les meilleures astuces bricolage de l’institut The Grass People.

L’eau de Javel pour venir à bout des mauvaises herbes

D’après les experts du groupe, une dose d’eau de javel pure (non diluée) peut supprimer les mauvaises herbes qui sont prêtes à s’étendre dans les fissures du chemin ou de l’allée. Pour y parvenir, il suffit de se munir d’un pulvérisateur et de l’eau de javel. Appliquez le produit sur les herbes et laissez reposer.

Au bout d’un certain temps, vous remarquerez que le produit a non seulement supprimé les mauvaises herbes qui étaient présentes, mais qu’il a aussi empêché celles en germination de survivre.

Malheureusement, cette solution est dangereuse, car elle ne cible pas uniquement les mauvaises herbes. Toutes les plantes à proximité du lieu de pulvérisation seront touchées. Vous devez donc choisir consciencieusement le moment et le lieu de l’application. Par ailleurs, il est préférable d’attendre plusieurs semaines avant de planter des fleurs ou tous autres végétaux sur la parcelle ayant reçu la javel pour éviter les effets de rémanence.

Les effets de l’eau bouillante sur les herbes indésirables

Lorsqu’on verse de l’eau bouillante sur une plante, la réponse est instantanée. Le plant va se ratatiner et flétrir. Vous pouvez donc vous servir de ce pouvoir sur les mauvaises herbes. Mais attention, cette méthode ne sera probablement pas efficace sur le long terme, car les végétaux ont tendance à s’adapter rapidement aux conditions extrêmes. De plus, les mauvaises herbes peuvent rapidement puiser dans leur système racinaire pour émerger à nouveau même si le reste de la plante est affectée.

Toutefois, les experts affirment que l’eau bouillante devrait être efficace sur les herbes qui envahissent les allées, les pelouses, les parterres de fleurs et les patios. Car leurs racines sont moins développées.

Le vinaigre blanc, un allié de taille pour les jardiniers

Tout comme la javel, une dose de vinaigre blanc dans les fissures permet de venir à bout des mauvaises herbes. Pour plus d’efficacité, ajoutez du liquide vaisselle au produit. En effet, le vinaigre contient de l’acide acétique qui aspire la totalité de l’eau contenue dans les plantes et les dessèche. Le liquide de vaisselle quant à lui, a pour rôle de fragiliser la structure extérieure de la plante facilitant ainsi l’infiltration du vinaigre. Ensemble, les deux produits sont donc imbattables. Évidemment, cette astuce n’est pas recommandée si vous avez de bonnes plantes à proximité.

Le sel dans le jardin contre les mauvaises herbes

C’est grâce au principe d’osmose que le sel est capable de stopper la progression des mauvaises herbes. Tout comme le vinaigre, il aspire l’eau contenue dans les cellules entraînant ainsi, le dessèchement et bien sûr la mort des racines (par arrosage de la solution) ou des feuilles (par pulvérisation de la solution).

Dans le cas de la pulvérisation, l’action est immédiate, mais réversible. Les feuilles vont prendre une teinte brune et mourir. Mais les racines restées saines vont donner de nouvelles feuilles. Il est donc préférable d’arroser les plantes à éliminer avec l’eau sale pour atteindre les racines.

Vous devez être très prudent lors de l’utilisation du sel contre les mauvaises herbes. Ce produit a également les capacités de supprimer les limaces, vers, insectes, et bactéries qui se trouvent dans l’espace traité. Il peut également être fatal pour les fleurs et autres végétaux utiles.