Les fruits prédécoupés du supermarché : voici pourquoi vous ne devirez pas les acheter

Avec l’arrivée des beaux jours, de nombreux supermarchés remplissent les frigos de petits tuppers en plastique jetables où l’on trouve des fruits de toutes sortes déjà découpés pour être consommés.

La consommation de fruits et légumes est essentielle pour une alimentation équilibrée et saine. Toutefois, ces dernières années, la tendance à acheter des fruits coupés dans les supermarchés pour des raisons de commodité et de praticité s’est accrue. Bien que cette option puisse sembler utile, il est important d’être conscient des risques potentiels associés à la consommation de fruits coupés, tant pour la santé que pour l’environnement (en raison de la grande quantité de plastique utilisée pour l’emballage).

Evitez d’acheter les fruits découpés au supermarché

Les gros fruits comme le melon, la pastèque, l’ananas, sont les principaux protagonistes des barquettes de fruits prédécoupés que nous trouvons au supermarché. Il s’agit de gros fruits que nous ne voulons parfois pas acheter en grandes quantités et que nous préférons donc acheter en petites portions découpées.

  • Perte de nutriments : l’une des principales préoccupations liées à la consommation de fruits prédécoupés au supermarché est la perte de nutriments. Après avoir été coupés, les fruits commencent à s’oxyder et perdent progressivement leurs vitamines et minéraux essentiels. Bien que le processus d’oxydation se produise également dans les fruits entiers, une exposition prolongée à l’air accélère ce processus dans les fruits coupés. Par conséquent, il est presque certain que les fruits coupés ont un contenu nutritionnel légèrement inférieur à celui des fruits frais achetés entiers.
  • Contamination bactérienne : les fruits coupés peuvent présenter un risque accru de contamination bactérienne. Au cours du processus de découpe et de manipulation au supermarché, des micro-organismes nocifs peuvent être introduits dans le fruit. En outre, si les fruits ne sont pas conservés dans des conditions hygiéniques de température, d’humidité et de durée, les bactéries peuvent se multiplier rapidement et provoquer des maladies d’origine alimentaire telles que la salmonelle ou la listeria.
  • Durée d’exposition : un autre facteur à prendre en compte est la durée d’exposition des fruits coupés à l’air. Avec le temps, les fruits coupés peuvent devenir plus sensibles à la détérioration et à la croissance des micro-organismes. C’est particulièrement vrai pour les fruits plus délicats, comme les fraises ou le melon, qui peuvent rapidement perdre leur fraîcheur et leur texture.
  • Additifs éventuels : certains supermarchés peuvent utiliser des additifs ou des conservateurs pour prolonger la durée de conservation des fruits coupés. Bien que ces additifs soient approuvés par les autorités chargées de la sécurité alimentaire, certaines personnes préfèrent les éviter en raison d’éventuels effets indésirables ou d’allergies. Il est donc important de lire les étiquettes des produits.

En résumé, il est toujours préférable de manger des fruits entiers et frais pour bénéficier d’un maximum de nutriments.

Méthodes de conservation fruits découpés

Si vous décidez d’acheter des fruits découpés, assurez-vous au moins que le supermarché a de bonnes pratiques de manipulation et de stockage et lisez la date d’emballage afin de choisir les fruits qui ont été coupés le plus récemment (de préférence le jour même de l’achat).

Lorsque le fruit est coupé, le risque de contamination du fruit augmente depuis qu’il a été coupé. Cela est dû à la manipulation de l’aliment sur la planche à découper, avec un couteau ou à une mauvaise hygiène des mains. Mais aussi parce qu’en enlevant la coquille ou l’écorce, le fruit entre en contact avec l’air et toutes sortes d’agents extérieurs. Il est également conseillé de le consommer le plus rapidement possible (le jour même de l’achat) afin de minimiser le temps d’exposition à l’air.

Plus d'articles

Afficher plus Chargement...No more posts.