Les feuilles de votre Calla sont jaunes et sèches ? La raison est simple

Presque tout le monde connaît cette fleur sous le nom de calla. Sa délicatesse et sa beauté en ont fait tomber amoureux des artistes comme le peintre Diego Rivera ou des photographes célèbres comme Robert Mapplethorpe, qui ont voulu immortaliser cette fleur.

Il existe de nombreuses espèces de calla, certains fleurissant entre février et mars et d’autres entre mars et octobre. Au fait, saviez-vous que ce que nous considérons comme la fleur de calla est en réalité une feuille ? Celles-ci peuvent être blanches (les plus courantes), rouges, roses, jaunes, violettes, oranges, vertes, noires et même bicolores.

Calla : le secret pour le planter et avoir une belle floraison abondante

Si vous souhaitez planter ce type de fleur, vous devez tenir compte de plusieurs choses :

  • Plantez les bulbes en groupes de quatre à cinq fleurs. De cette façon, lorsqu’ils fleuriront, vous apprécierez le résultat. Bien évidemment, laissez un espace d’environ 15 cm entre un bulbe et un autre.
  • Les callas ont besoin de beaucoup d’humidité, surtout pour fleurir. Mais cela ne signifie pas un excès d’eau.
  • Si vous souhaitez planter les bulbes de cette fleur, vous devez le faire dans un substrat bien aéré, fertilisé avec un engrais organique et avec un bon drainage, afin que le bulbe ne soit pas inondé.
  • Pour cultiver en pot, placez une couche de gravier ou d’argile au fond, cela facilitera le drainage.

Si vous voulez faire pousser du calla comme plante d’intérieur, il doit recevoir un bon éclairage quotidien.

Quant à la taille, il suffit de couper les feuilles qui se dessèchent au fur et à mesure pour éviter qu’elle ne soit attaquée par une sorte de maladie parasitaire.

Calla : attention à l’arrosage ; utilisez cette méthode pour résoudre tous les problèmes !

Le calla a besoin d’un arrosage abondant, mais cela ne signifie pas un excès d’eau. Bien que vous ayez besoin de l’arroser beaucoup tout au long de la période de floraison, la chose la plus importante pour éviter la noyade est de s’assurer que le sol n’est jamais sec, mais pas non plus gorgé d’eau. Si vous avez un pot de lys calla, il est préférable de placer une assiette sous le pot pour retenir l’eau qui s’écoule et ainsi maintenir l’humidité.

Le lys calla est une plante de mi-ombre, une caractéristique dont il faut tenir compte si on veut que les fleurs durent (le soleil peut les brûler) mais aussi si on veut qu’elles fleurissent : elles ont besoin de lumière quelques heures par jour.

Lys calla, feuilles jaunes qui perdent leur couleur : voici comment résoudre ce problème !

Lorsque les feuilles perdent leur couleur, c’est probablement parce que la terre est trop sèche. Ajustez simplement l’arrosage et rappelez-vous que le lys calla a besoin d’humidité. Lorsqu’il y a des taches sur la face inférieure des feuilles, il est possible qu’il ait contracté la cochenille. Pour éliminer ces insectes, utilisez un morceau de coton imbibé d’alcool à friction.  Si votre plante est à l’extérieur, vous pouvez utiliser des traitements chimiques spécifiques avec des insecticides contre les cochenilles pour rendre l’élimination plus efficace.

Si les feuilles commencent à jaunir, à se recroqueviller et à avoir l’air poussiéreuses, il se peut qu’une araignée rouge, un acarien très gênant et nuisible, se soit installée sur votre plante. Arrosez fréquemment ses feuilles, car le manque d’humidité est ce qui favorise le développement de ce tétranyque.

Plus d'articles

Afficher plus Chargement...No more posts.