publicité

De nombreuses personnes ont déjà remarqué les redoutables factures onéreuses. Les factures d’électricité, par exemple, ont dans certains cas pratiquement doublés, alors que les salaires et les pensions sont toujours les mêmes.

Il est bien connu que nous vivons une époque compliquée et effrayante, et qu’il existe de nombreux « requins » qui, comme toujours en période de crise, en profitent pour s’enrichir.

Maintenant, en ce qui concerne la facture d’électricité en particulier, il est possible de faire des économies, à condition toutefois que le gouvernement nous vienne en aide d’une manière ou d’une autre (et peut-être serait-il bon d’éviter certaines déclarations alarmistes de ministres : on prend des mesures ou on n’en prend pas, et si on n’en prend pas, au moins on se tait…).

Mais voyons ce que nous pouvons faire, à notre petite échelle, pour économiser sur la facture du lave-linge.

Lave-linge et factures élevées : comment économiser de l’argent en 3 gestes simples !

LAVAGE À PLEINE CHARGE

Il est préférable de toujours remplir le lave-linge avec une charge complète. Peu importe que la machine à laver soit pleine, si la quantité d’eau est toujours la même. Autant faire moins de lessives, mais avec une charge complète : dans ce cas, il y aura moins de gaspillage d’eau.

NETTOYAGE DE LA MACHINE À LAVER

Pour ce faire, sortez le tiroir à détergent et garde-le aussi propre que possible. Il suffit de prendre une éponge, d’y mettre un peu de savon et de l’essuyer à la main.

Il en va de même pour le filtre, qui doit être nettoyé au moins deux fois par mois. Dans ce cas, il suffit de verser un mélange de bicarbonate, de citron et de sel dans le tiroir et de le mettre à vide.

Une machine à laver propre est plus efficace et consomme donc moins d’électricité.

CHOIX DES CRÉNEAUX HORAIRES

C’est là que les bandes de temps d’utilisation entrent en jeu. Il faut faire une distinction entre la fréquence de deux heures et celle d’une heure.

Bi-horaire, comme son nom l’indique, est divisé en (au moins) deux tranches horaires qui ont un coût différent selon l’heure de la journée.

La première tranche est la plus chère et comprend ces heures :

8 h à 19 h du lundi au vendredi.

La deuxième bande est la bande intermédiaire et comprend :

De 7 h à 8 h et de 19 h à 23 h du lundi au vendredi ;

De 7 h à 23 h le samedi.

La troisième bande est la moins chère et va

De 23 heures à 7 heures du matin ;

Ainsi que pour l’ensemble du dimanche

Si le tarif est horaire unique, cela signifie seulement qu’il s’agit d’un prix unique : c’est une moyenne entre la consommation, et bien sûr le coût, de la nuit et des heures de la journée.