publicité

Les fraises font sans aucun doute partie des fruits les plus savoureux et les plus appréciés. Il s’agit cependant d’un aliment qui s’avère régulièrement contaminé par les pesticides, très utilisés encore aujourd’hui. Et si on vous disait qu’il existe une astuce pour produire des fraisiers à l’infini ? La voici dévoilée !

Fraises : voici comment les cultiver à la maison

Aucune connaissance spécifique et approfondie n’est requise pour planter et cultiver des fraisiers. Suivez simplement quelques règles assez simples. Si vous possédez un verger ou au moins un jardin ou un potager, vous pouvez alors procéder à leur plantation en pleine terre.

Bien sûr, vous pouvez aussi les planter dans des pots et obtenir le même résultat. La plante résiste très bien au froid et à la chaleur, elle est donc facile à cultiver et à planter. N’oubliez pas non plus que c’est à la fin de l’hiver que les fruits sont les plus appréciés.

Les fraisiers doivent être placés dans un endroit leur permettant de recevoir un bon ensoleillement, ils ont également besoin d’un sol correctement fertilisé pour augmenter la production de fruits.

Comment les plants de fraises se propagent-ils si vite ? Ils utilisent un système particulier faisant appel à une longue tige aérienne, qui repose également très loin sur le sol de la plante mère. De là sortent des racines qui, à leur tour, pénètrent dans le sol et forment de nouvelles plantes.

Pour reproduire le même processus à la maison, il vous suffit de placer la tige de la plante dans un nouveau pot à proximité. Ce « stolon » prendra racine et formera une nouvelle plante de manière totalement indépendante. Il suffira alors d’arroser le sol en permanence. À cet égard, nous vous suggérons de procéder à l’arrosage en évitant que l’eau ne stagne : arrosez régulièrement 1 à 2 fois par semaine, seulement lorsque le soleil est déjà couché.

Autres infos utiles

Gardez à l’esprit que pour obtenir des plantes saines et vigoureuses, il est recommandé d’utiliser du compost organique (comme du fumier). Fertilisez la plante une fois tous les 15 jours à petites doses.

La position doit donc être surélevée pour éviter les risques d’humidité et les attaques d’insectes. Enfin, pour protéger la plante, bien que très résistante, face au gel, il conviendrait d’éviter qu’elle ne se détériore. Pour cela, vous pouvez utiliser de la paille : nous conseillons de toujours les stocker dans des pots et de les déplacer selon le climat.