publicité

On apprécie beaucoup les orchidées à cause de leur élégance et de leur beauté. Mais, pour l’entretien de ces dernières, il faut fournir de gros efforts. En effet, il est assez difficile de les faire refleurir convenablement et de s’occuper de leurs racines. Pour cela, tous les moyens pour faciliter le développement de l’orchidée doivent être pris en compte, surtout s’ils sont simples ou insolites.

Voici une astuce simple et efficace qui vous aidera à avoir de belles orchidées en utilisant de manière intelligente les coquilles de noix.

Pour quelles raisons faut-il se servir des coquilles de noix dans la croissance des orchidées ?


Lorsqu’on a généralement une petite faim, l’on fait souvent recours aux noix. Elles font rapidement disparaître cette faim grâce aux nutriments qu’elles contiennent. Il s’agit entre autres de l’oméga-3, de la vitamine E et de la vitamine B. Leurs coquilles sont également riches en nutriments et peuvent énormément apporter aux plantes. Lorsqu’elles sont mises en terre, elles rendent le sol plus aérien et permettent aux orchidées de s’épanouir. En plus, elles vont faciliter l’oxygénation du sol et l’écoulement de l’eau à l’intérieur du pot, ce qui va permettre aux orchidées d’avoir un bon apport en eau.

Elles permettent aussi de conserver la chaleur et l’humidité lorsqu’elles sont utilisées sur le substrat. En utilisant les coquilles de noix, vous n’aurez plus besoin d’arroser continuellement votre orchidée.

Parce qu’elles sont riches en iode, le terreau ne deviendra pas trop calcaire. En effet, un sol trop calcaire empêche le développement de l’orchidée. Par ailleurs, l’iode est un puissant répulsif pour les insectes nuisibles qui entreront en contact avec les fleurs. Les coquilles ont un processus de décomposition très lent, ce qui constitue un plus pour vos orchidées. Les coquilles peuvent donc remplacer valablement les billes d’argile.

Comment s’y prendre ?

Vous ne pourrez pas toujours utiliser les coquilles, une petite transformation s’impose. Mais, avant toute chose, retenez que les coquilles de pécan, les coquilles de noix, les coquilles de macadamia et les coquilles de noisette ont les mêmes propriétés. Le mieux à faire est de toujours broyer les coquilles, en utilisant soit un marteau ou soit un broyeur. Ensuite, vous pouvez vous en servir de différentes façons.

Disposées au fond du pot, elles faciliteront le drainage. Vous pouvez aussi les ajouter au substrat avec des mousses végétales, de l’écorce de pin, des billes d’argiles ou de la fibre du coco pour un meilleur résultat. Les restes alimentaires, les coquilles d’œufs ou le marc de café peuvent aussi enrichir le sol et permettre que le sol soit bien aéré. Enfin, elles peuvent servir de paillage.

Que faire des coquilles de noix si l’on ne cultive pas d’orchidées ?

Si vous possédez un jardin alors vous pouvez les utiliser au lieu de vous en débarrasser. Par exemple, vous pouvez les ajouter à votre compost. Mais prenez la peine de bien les broyer avant de les utiliser dans ce cas, cela facilitera leur processus de décomposition. Après quelques mois d’attente, vous serez en possession d’un engrais très riche.

Si vous ne voulez pas attendre, vous pouvez aussi les faire passer au feu. Ainsi, vous obtiendrez des cendres riches en nutriments. Elles serviront à enrichir le sol des arbustes, des plantes vertes, des plantes d’appartement et aussi des orchidées si vous en avez.