La maladie du sommeil est une maladie mortelle silencieuse – principaux signes d’alerte à rechercher

La trypanosomiase humaine africaine (THA) ou la « maladie du sommeil » est une maladie provoquée par une piqûre de mouches tsé-tsé déjà infectées par des parasites. L’OMS sensibilise activement contre cette maladie qui est très mortelle. Il est alors essentiel d’avoir plus d’informations sur la maladie du sommeil.

D’où provient la maladie du sommeil ?

Les mouches tsé-tsé sont présentent en Afrique subsaharienne, généralement dans les régions du sud du désert du Sahara. Ce sont les habitants des zones rurales qui sont les plus exposées et plus précisément ceux qui s’occupent de l’agriculture, de la chasse ou de la pêche.

Il y a également un grand risque d’infection des voyageurs ou des touristes qui ont déjà été dans les régions où la maladie sévit. Il en est de même pour ceux qui visitent les parcs animaliers des régions concernées.

Aucun médicament ou vaccin n’a malheureusement encore été trouvé contre la maladie du sommeil ou la THA. Il est donc nécessaire de veiller à détecter certains symptômes de la maladie afin de consulter rapidement un médecin.

Ce professionnel pourra alors faire les examens nécessaires comme les analyses de sang, la biopsie, la ponction lombaire, etc. Cela lui permettra d’établir un diagnostic.

Quels sont les symptômes de la THA ?

Avant de parler des symptômes, il est important de souligner que certaines personnes peuvent souffrir de la trypanosomiase humaine africaine sans présenter des signes d’infection pendant plusieurs mois ou plusieurs années.

Les symptômes apparaîtront alors uniquement lorsque la maladie sera à un stade assez avancé. Le système nerveux central sera déjà gravement atteint et cela peut entraîner des changements de personnalité, une confusion progressive ou des problèmes neurologiques encore plus graves.

En ce qui concerne les symptômes de la THA, les plus fréquents sont les troubles du sommeil, voire des interruptions de sommeil.

Les autres symptômes se manifestent compte tenu du type de la maladie THA dont souffre une personne. En effet, deux types de THA existent et leurs noms tiennent compte de la région dans laquelle l’infection a eu lieu. Il y a donc la trypanosomiase ouest-africaine et la trypanosomiase est-africaine.

Il faut généralement attendre plusieurs semaines après l’infection de la trypanosomiase est-africaine pour que les symptômes apparaissent. Il s’agit entre autres :

  • de la fatigue extrême ;
  • des maux de tête sévères ;
  • des démangeaisons articulaires et musculaires ;
  • de la fièvre ;
  • des ganglions lymphatiques gonflés ;
  • de l’irritabilité ;
  • de l’éruption cutanée ;

Quant à la trypanosomiase ouest-africaine, elle présente également la majorité des symptômes précédents en plus d’une possible perte de poids ou d’un gonflement des mains et du visage. Les symptômes peuvent aussi apparaître plusieurs mois ou une année après l’infection.

Quelles sont les mesures à prendre pour se protéger et ne pas être infecté ?

Plusieurs conseils ont été donnés par les CDC afin de vous protéger lorsque vous avez l’intention de vous rendre dans une région touchée.

  • Faites attention à votre style vestimentaire en privilégiant des vêtements épais qui empêcheront les mouches tsé-tsé de vous piquer à travers le tissu.
  • Les vêtements que vous portez doivent protéger vos mains et vos pieds (chemises à manches longues et pantalons).
  • Privilégiez les vêtements avec une couleur neutre puisque les mouches tsé-tsé ont une préférence pour les couleurs assez sombres ou vives.
  • Restez loin des buissons, car ces mouches se reposent dans ces endroits lorsqu’il fait chaud dans la journée. Elles vous piqueront certainement si vous les dérangez.
  • Les véhicules en mouvement attirent les mouches tsé-tsé. Avant d’entrer dans l’un d’eux, faites d’abord une vérification.
  • Les insectifuges ne sont pas tellement efficaces contre les mouches tsé-tsé. Toutefois, utilisez-en quand même pour éloigner les autres insectes afin qu’ils ne vous transmettent pas d’autres maladies.

Plus d'articles

Afficher plus Chargement...No more posts.