Quand et comment se déroule la barque de Saint Pierre ? Découvrons ensemble la tradition du 28 juin

S’il est un mois riche en traditions à respecter, c’est bien le mois de juin, lié à diverses histoires mystiques et profanes toujours d’actualité.

En effet, les traditions sont fascinantes car elles créent un pont entre le passé et le présent et, à ce titre, font partie de la culture.

Aujourd’hui, nous allons donc découvrir ensemble la tradition de la barque de Saint-Pierre, ses origines et son interprétation symbolique.

Les origines

La barque de Saint-Pierre est une tradition du passé, pratiquée par le monde paysan et rural comme un rituel permettant de prévoir les conditions météorologiques et d’écarter le risque de détérioration des récoltes ou des activités de pêche.

Les agriculteurs et les pêcheurs s’appuyaient donc d’une certaine manière sur la superstition et la magie pour prédire les éventuels phénomènes météorologiques afin de les éviter. Depuis lors, la tradition s’est perpétuée et est appelée ainsi parce qu’elle a lieu dans la nuit du 28 au 29 juin, lors de la fête des saints Pierre et Paul.

Habituellement associée à certaines régions comme la Vénétie, le Trentin, le Frioul-Vénétie Julienne, la Ligurie, le Piémont et la Toscane, elle est en réalité connue et pratiquée dans toute l’Italie car elle est facile à mettre en œuvre. Voyons donc ensemble comment la préparer !

Comment préparer la barque de Saint-Pierre

Pour suivre cette tradition, vous aurez besoin d’une cruche ou d’un bocal en verre et du blanc d’un œuf. Commencez par verser l’eau dans la cruche, puis versez doucement le blanc d’œuf et attendez qu’il descende au fond de la cruche.

À ce stade, vous devez placer la cruche ou le pot sur le balcon, le rebord de la fenêtre ou la pelouse du jardin et l’y laisser toute la nuit pour qu’il absorbe la rosée.

Le lendemain, vous constaterez que le blanc d’œuf s’est cristallisé et a donné à l’eau une forme qui rappelle celle d’un bateau ou d’un voilier : selon la légende, cela se produit parce que, pendant la nuit, saint Pierre, qui était pêcheur, vient souffler dans la cruche.

Enfin, il suffit d’interpréter ce qui se sera formé dans la cruche pour présager des événements ! Voyons ensemble comment ! N’oubliez pas cependant que l’effet de la voile sera visible jusqu’à midi, après quoi il s’estompera !

Interprétation des voiles

Comme nous l’avons déjà mentionné, cette tradition de la barque de Saint-Pierre était surtout respectée par les agriculteurs, qui interprétaient les différentes formes du voilier pour faire certaines prédictions.

On pensait en effet que les voiles ouvertes du bateau présageaient une bonne récolte, tandis que les voiles fermées étaient un signe de mauvais augure. Les pêcheurs, cependant, interprétaient différemment la voile de Saint-Pierre et se concentraient davantage sur la taille du bateau.

Si, en effet, le bateau était grand, cela signifiait que le temps serait clément pour les marins et les pêcheurs ; si, en revanche, le voilier était petit, ce signe était de mauvais augure car des tempêtes et des coups de vent étaient annoncés. Il n’est donc pas surprenant qu’une vieille citation ait circulé : « S’il pleut sur saint Paul et saint Pierre, il pleuvra toute l’année ».

Évidemment, à l’époque moderne, cette légende revêt des significations différentes, car nous avons tendance à considérer les voiles ouvertes comme un présage positif et les voiles fermées comme un présage d’événements redoutables. Dans la région de Bergame, par exemple, la formation des voiles est interprétée comme une promesse de mariage ou la naissance d’un enfant.

Quand le bateau de Saint-Pierre est-il fabriqué ?

La barque de Saint-Pierre est préparée dans la nuit du 28 au 29 juin, précisément le jour de la fête du saint. Il s’agit d’une tradition très ancienne, mais qui est toujours suivie avec intérêt aujourd’hui.

À quelle heure la Barca di San Pietro est-elle préparée ?

Le soir, lorsque le soleil s’est couché, on peut exposer la cruche au clair de lune, sur le balcon ou dans le jardin.

Quel récipient faut-il utiliser pour fabriquer la voile de Saint-Pierre ?

Pour réaliser la voile de Saint-Pierre, il est important d’utiliser un récipient en verre. L’idéal est de prendre une simple cruche transparente, mais certains utilisent aussi un verre.

Comment lit-on les voiles de Saint-Pierre ?

Comme il s’agit d’une tradition ancienne, les formes des voiles ont souvent été interprétées par les paysans et les marins. Si le bateau était grand et la voile bien dessinée, déployée, cela présageait une année riche et prospère. Si, au contraire, le bateau était petit, trapu et compact, il était de mauvais augure et présageait une mauvaise récolte pleine de tempêtes.

Peut-on faire un voilier s’il pleut ?

Selon certains, faire un voilier de Saint-Pierre quand il pleut le soir ne donnerait pas un « beau bateau ». Mais cela suffirait à le mettre plus à l’abri, puisqu’il doit obligatoirement être fait le 28 juin.

Le bateau est-il fabriqué à la St Pierre ou à la St Jean ?

En fait, selon leurs origines, certains font le bateau à la Saint-Jean et d’autres à la Saint-Pierre. Les histoires liées à ces deux fêtes sont différentes. La barque de la Saint-Jean était préparée par les femmes en âge de se marier, tandis que la barque de la Saint-Pierre est une ancienne tradition paysanne, utile pour une année riche en récoltes. Mais aujourd’hui, la plupart des gens ont tendance à suivre cette ancienne tradition le jour de la Saint-Pierre.

Plus d'articles

Afficher plus Chargement...No more posts.