Jardin de prairie : les meilleures astuces pour un entretien réussi

Si vous ne souhaitez pas investir dans l’entretien d’un parterre paysager ou d’une pelouse traditionnelle, vous pouvez vous tourner vers un jardin de prairie. Ce dernier ne nécessite pas de grands efforts quand on parle d’entretien et de soins une fois établi. Il se compose généralement de plantes vivaces dont la floraison est tardive et de graminées indigènes. Malgré ces raisons, il est recommandé d’entretenir convenablement le jardin de prairie durant ses trois premières années. Nous vous dévoilons donc toutes les astuces pour réussir l’entretien de votre prairie.

Les tâches à effectuer lors de la première année

Dans un jardin de prairie fraichement planté, le contrôle des plantes indésirables constitue un véritable challenge pour les jardiniers. En effet, il est assez difficile de suivre la croissance de ces plantes, car elles poussent plus rapidement que vos plantes vivaces qui ont une croissance lente. Dans ce cas, les plantes indésirables, plus denses et plus hautes, font la concurrence aux plantes de prairie. S’il n’y a aucune méthode de contrôle des plantes indésirables, des pertes peuvent être constatées dans le lot de vos plantes.

La méthode du désherbage manuel est plus efficace lorsqu’il s’agit d’éliminer les jeunes plantes indésirables des petits jardins. Ce faisant, vous ne risquez pas d’endommager les racines des plantes de prairie qui sont peu profondes au cours de la première année. De plus, il est indispensable de faire la distinction entre vos plantes vivaces et les plantes indésirables lors du désherbage. Pas de panique ! Il est possible de retrouver sur internet des informations fiables et utiles sur les plantes indésirables.

Durant la première année, le fauchage est aussi une méthode efficace pour éliminer les plantes indésirables. Bon nombre de personnes s’en servent dans les jardins de grande superficie. Néanmoins, il est possible d’obtenir de bons résultats sur les petits jardins avec cette méthode. Par ailleurs, Au cours de la première année, les jardiniers recommandent de tondre le jardin en moyenne 3 ou 4 fois. C’est une méthode qui empêche les plantes indésirables de monter en graines.

L’entretien de la deuxième année

Durant la deuxième année d’existence de votre jardin de prairie, il devient plus facile de gérer les plantes indésirables. En effet, les plantes sont déjà établies et leur nouvelle croissance est beaucoup plus importante. Vous pourrez facilement retirer les plantes indésirables manuellement ou utiliser des herbicides pour les traiter. Cette dernière exige la minutie, car une pulvérisation excessive pourrait occasionner l’élimination des plantes de prairie.

Au cours de la deuxième année, il est facile de détecter les plantes indésirables bisannuelles. Par ailleurs, il est à noter que ces plantes peuvent encore germer grâce aux graines présentes sur le sol. La meilleure solution est le jardin deux fois pour écarter toute nouvelle pousse.

L’entretien de la troisième année et des suivantes

Pour lutter les plantes indésirables et maintenir la diversité des plantes, les incendies périodiques constituent une excellente solution. Elles sont également utilisées pour réduire les débris de végétaux mort en excès et nourrir le sol. Parce que cette méthode n’est pas autorisée dans toutes les régions, faucher annuellement au printemps est donc la meilleure alternative.

Dès la troisième année d’existence, le ratissage et le fauchage au printemps permettent d’avoir les mêmes résultats qu’un de feu de prairie. Les plantes de prairie de la saison chaude bénéficient d’un avantage sur les plantes indésirables de la saison froide. Cette méthode est efficace dès le bourgeonnement de l’érable à sucre.

Plus d'articles

Afficher plus Chargement...No more posts.