Guide pratique pour cultiver des courgettes – attention à la cucurbitacine !

L’été approche à grands pas et dans les potagers italiens, les premiers légumes et 1 de la saison sont déjà en train d’être récoltés. Parmi eux, les délicieuses courgettes se démarquent. Très polyvalentes en cuisine, les courgettes sont les stars de nombreux plats estivaux. Leur saveur délicate se marie facilement avec une multitude d’ingrédients, que ce soit de la viande, du poisson ou d’autres légumes.

Différents types de courgettes sont cultivés en Europe, présentant des caractéristiques et surtout des formes variées. On retrouve ainsi la courgette cylindrique, la plus consommée, à la peau vert clair, la courgette ronde de Nice, ainsi que la courgette sicilienne, longue, fine et à la peau très claire.

Découvrez les signes de toxicité à ne pas négliger – Guide pratique pour cultiver des courgettes 

Les courgettes sont des légumes faciles à cultiver, mais elles peuvent parfois être dangereuses. Il y a quelques années, un jardinier débutant est décédé à cause de ses courgettes. En effet, ces dernières peuvent devenir toxiques dans certaines conditions. Pour qu’une courgette devienne toxique, plusieurs facteurs défavorables doivent se combiner, contribuant à la formation de la cucurbitacine, une substance amère et toxique. Il est facile de détecter si une courgette est toxique ou non, rien qu’au goût. Les facteurs susceptibles de provoquer une intoxication par les courgettes sont énumérés et décrits ci-dessous.

  1. Proximité d’autres plantes de courge : cultiver des courgettes à proximité d’autres plantes de courge, y compris les courges ornementales, augmente le risque de consanguinité. Ces dernières contiennent de la cucurbitacine pour se protéger des prédateurs. Ainsi, en cas de consanguinité, il existe un risque d’empoisonnement.
  2. Utilisation de semences de bricolage : les graines disponibles dans le commerce ont été traitées pour éliminer leur teneur en cucurbitacine, les rendant sûres à consommer. Cependant, l’utilisation de semences de bricolage par des jardiniers inexpérimentés peut entraîner la formation de substances toxiques.
  3. Exposition à la chaleur et au soleil : un stress dû à la chaleur ou à la sécheresse peut également favoriser la formation de substances toxiques, surtout pendant les étés particulièrement chauds.
  4. Taille des courgettes : plus les courgettes sont grosses, plus le risque de formation de substances toxiques est élevé. Il est donc recommandé de récolter les courgettes lorsqu’elles sont encore petites.

Maintenant que vous savez quand les courgettes peuvent devenir toxiques, il est essentiel de rester vigilant lors de leur culture !

Plus d'articles

Afficher plus Chargement...No more posts.