publicité

Le diabète est une maladie qui ne permet pas au corps de produire de l’insuline en quantité suffisante ou l’insuline produite n’est pas utilisée correctement par le corps. Ceci amène à des taux élevés de sucre dans le sang avec les problèmes qui s’y rattachent.

Selon l’OMS, le nombre de diabétiques dans le monde est destiné à doubler d’ici 2030. Pour lutter contre le diabète, il est bon de suivre un style de vie sain et équilibré et d’intégrer dans sa propre diète cette épice. Découvrons ensemble de quelle épice s’agit-il.

Diabète, cette épice naturelle baisse les taux de sucre dans le sang jusqu’à 25%

Les graines de fenugrec peuvent être utiles pour les personnes diabétiques. Les graines contiennent des fibres et autres substances chimiques qui peuvent ralentir la digestion et l’absorption des glucides. De plus, elle peuvent aussi aider à améliorer la façon dont le corps utilise le sucre et augmente la quantité d’insuline relâchée.

Plus de 100 études scientifiques, la plupart menées sur des animaux avec un diabète induit de façon expérimentale, montrent que le fenugrec a la capacité à réguler la glycémie. En effet, cette épice peut équilibrer les taux de sucre dans le sang quotidiens, baisser l’A1C (pourcentage de glucose accroché aux globules rouges), augmente le nombre d’enzymes qui aident à réguler la glycémie et à activer la signalisation des insulines dans les cellules.

De plus, le fenugrec peut aider à contrôler le cholestérol élevé, le mauvais cholestérol (LDL), les triglycérides élevés  et le bon cholestérol (HDL), comme démontré par certaines études ci-dessous.

Première étude

Dans la dernière étude menée sur des volontaires, les chercheurs du Département de Sciences et Technologies Alimentaires de la Louisana State University ( LSU) ont recueilli la farine des graines de fenugrec et réalisé le pain de fenugrec. Deux tranches de pain par jour ont été consommées par les patients avec diabète de type II. Bonne nouvelle, le pain a été capable de réduire la résistance à l’insuline, l’incapacité des cellules d’utiliser l’hormone insuline.

Deuxième étude

Dans une autre étude récente, publiée dans l’International Journal of Vitamin and Nutrition Research, les scientifiques ont travaillé avec 18 personnes atteintes de diabète de type II. On a administré aux patients des graines de fenugrec en poudre avec du yaourt ou de l’eau chaude.

Deux mois plus tard, il y a eu une réduction de 25% de la glycémie à jeun, une réduction de 30% des triglycérides  et une réduction de 30% du cholestérol LDL (mauvais).

Troisième étude

D’autre part, les chercheurs chinois ont mené une étude avec 69 personnes atteintes de diabète de type II qui ont été divisés en deux groupes. Trois mois plus tard, le groupe qui avait eu du fenugrec avait obtenu, selon les scientifiques, d’excellents résultats : une réduction significative de la glycémie à jeun, une réduction des taux de sucre dans le sang après les repas, une réduction de AIC et moins de symptômes du diabète ( comme la fatigue).

La combinaison d’un médicament antidiabétique et du fenugrec « pourrait baisser la glycémie et améliorer les symptômes cliniques dans le traitement du diabète de type II » . C’est ce qui a été reporté par les scientifiques dans le Chinese Journal of Integrative Medicine.

Quatrième étude

Dans une autre étude, en Inde, les médecins du Jaipur Diabetes Research Center ont mené une étude sur 25 personnes à qui on avait récemment diagnostiqué le diabète. Les participants ont été divisés en deux groupes. Un groupe a reçu un extrait de fenugrec et l’autre groupe a été traité seulement avec la diète et l’exercice physique.

Deux mois plus tard, le groupe traité avec le fenugrec présentait des taux de glucose et d’insuline normaux, une majeure réduction des triglycérides et une majeure augmentation du cholestérol HDL. « L’utilisation des graines de fenugrec améliore le contrôle de la glycémie. De plus, elle réduit la résistance à l’insuline des patients avec diabète de type II léger » ont conclu les chercheurs.

Cinquième étude

Une équipe de chercheurs indiens ont administré une préparation contenant des graines de fenugrec à 60 personnes avec diabète de type II. Et bien, 3 mois plus tard, beaucoup parmi eux avaient baissé leur dose de médicament ou arrêté d’en prendre.

Selon les chercheurs, avec une utilisation régulière de cette plante, les taux de sucre dans le sang peuvent baisser de 25% et aider à traiter les symptômes du diabète et des maladies chroniques associées.