publicité

La fraise est une culture qui ne devrait jamais manquer dans notre potager urbain. Il est reconnu qu’ils sont l’un des fruits les plus contaminés par les pesticides. Cultiver nos propres fraises à la maison nous évitera donc d’être exposés à ces substances nocives. De plus, c’est une plante très adaptable.

Fraises, les cultiver à la maison, c’est possible ! Voici comment avoir des plantes fortes et fructueuses

Planter et cultiver des fraises à la maison est très simple et nous permettra de profiter de fruits bien plus savoureux que ceux que nous pouvons acheter dans n’importe quel supermarché, tout en étant plus sains. Si vous avez un verger ou un jardin suffisamment grand, vous pouvez les planter en pleine terre, mais il est également possible de les planter en pots. Cette plante résiste très bien au froid et à la chaleur et est également capable de survivre aux gelées, ce qui constitue déjà un premier point favorable à leur culture. Le meilleur moment pour cultiver des fraises est à la fin de l’hiver afin de pouvoir en profiter au printemps et en été, leur période de croissance.

Les fraises peuvent être cultivées soit en pots, soit directement en pleine terre si vous avez suffisamment d’espace dans votre verger ou votre jardin. Notez que le fraisier est une plante qui s’enracine très facilement et ne pose pas beaucoup de problèmes lors de la plantation.

Les fraises en pot doivent être placées dans un endroit où elles reçoivent la lumière du soleil afin d’être bien éclairées et de se développer de manière forte et saine. De même, ils auront besoin d’un sol fertilisé pour augmenter leur production. Si vous préférez planter les fraises directement dans la terre du jardin ou du verger, il est conseillé de le faire en billons, c’est-à-dire dans des sillons à dos relevé. Vous devez placer les semis en hauteur et laisser une distance d’environ 30 cm entre eux.

La meilleure option pour planter des fraises est de le faire à partir de semis que vous trouverez en pépinière.

Cultiver des fraises à la maison et les rendre infructueuses – l’astuce qui vous sauvera !

Les fraisiers utilisent généralement un système très simple pour se propager. Ils produisent une longue tige aérienne qui repose sur le sol, loin de la plante mère. À partir de cette tige se développent des racines qui pénètrent dans le sol et créent un nouveau fraisier. Nous pouvons reproduire le même processus à la maison. Dès que nous remarquons le stolon sur la plante, nous le plaçons simplement sur un pot voisin. Le stolon prendra racine et fera le reste. Il suffit d’arroser davantage le sol pour que les racines en développement trouvent un environnement favorable à leur enracinement complet.

Enfin, il est important de noter que si vous souhaitez reproduire des fraises par le biais de graines, c’est possible. En général, ce type de reproduction de fraises est effectué dans les cas où l’on veut obtenir une variété de fraise qui n’est pas hybride ou traditionnelle. Mais ce type de reproduction prend généralement beaucoup plus de temps.

Fraisiers : comment les arroser pour obtenir de bons fruits juteux ?

Planter des fraises n’est que la première étape pour les cultiver et profiter de ces délicieux fruits chez vous. Il est très important de savoir comment en prendre soin afin d’avoir une plante qui pousse sainement et solidement.

L’un des points les plus importants de la culture des fraises sera l’arrosage, car elles doivent recevoir de l’eau en permanence, mais il faut toujours éviter la stagnation de l’eau. Ainsi, le plus approprié sera un arrosage régulier (1 à 2 fois par semaine), afin qu’ils aient toujours de l’humidité dans le sol, mais sans en faire trop. L’irrigation au goutte-à-goutte est l’un des moyens les plus appropriés pour alimenter en eau les champs de fraises. Il est conseillé d’arroser lorsque le soleil est déjà couché.

Fraises, l’engrais et l’emplacement sont également importants pour la croissance.

Pour que les fraisiers poussent correctement, nous devons suivre des soins spécifiques qui contribueront à rendre le fruit juteux et délicieux. Pour ce faire, outre les conseils que nous vous avons donnés sur l’irrigation, vous devez également prendre en compte des aspects tels que les suivants :

Utilisez du compost organique : le fumier, par exemple, est l’un des meilleurs engrais pour que les fraises deviennent fortes, grosses et savoureuses. Nous recommandons de fertiliser les plantes une fois tous les 15 jours par petites doses.

Position élevée : il ne faut pas que les fruits touchent le sol car, dans ce cas, l’excès d’humidité pourrait les faire pourrir et augmenter le risque d’attaques d’insectes. Le mieux est de développer un système surélevé qui permet aux fraises de pousser en hauteur sans atteindre le sol.

Protection contre le gel : pendant la saison froide, il est important de protéger la plante contre la détérioration. C’est une plante très rustique, mais qui aura besoin d’un minimum de protection. Par exemple, vous pouvez les recouvrir de paille ou les placer dans un endroit frais et sec si elles sont cultivées en pots ou sur une structure facilement déplaçable.

Les fraises, c’est le bon moment pour les cueillir !

Une astuce pour savoir quel est le moment optimal pour récolter les fraises est lorsqu’elles ont acquis une couleur rouge intense. Ce sera le moment de les choisir. Pour les cueillir, il suffit de couper la tige à une distance d’environ 2 centimètres de la fraise. Le reste de la tige doit être laissé intact. Lorsque vous cueillez des fraises, vous devez le faire le plus rapidement possible afin que les fraises conservent leur fraîcheur. Les fraisiers portent généralement des fruits de la fin du printemps à l’automne. Les récoltes d’été sont généralement les meilleures.