Faut-il nouer ou tresser les feuilles de jonquilles après la floraison ?

La jonquille est une plante qui fleurit généralement beaucoup plus vite que les autres plantes au printemps. Lorsque ce bulbe à tête jaune éclot et que la fleur fane, il reste quand même les feuilles de jonquilles dont on ne sait pas quoi faire. Quelques jardiniers ont l’habitude de les attacher après la floraison, mais d’autres préfèrent les tresser. Ces pratiques sont-elles bonnes pour les jonquilles ? Voici de plus amples explications sur le sujet.

Couper, attacher ou nouer les feuilles de jonquilles : bonne ou mauvaise idée ?

Lorsque les fleurs de jonquilles fleurissent, elles peuvent rester colorées et vives entre quatre et six semaines avant que le feuillage ne commence à jaunir. Les plantes paraîtront alors moins soignées.

Malgré l’apparence des jonquilles, il doit y avoir un laps de temps entre le jour où elles sont fanées et le jour où vous couperez les feuilles.

C’est pendant ce temps que le bulbe se nourrit de l’énergie du soleil en passant par son feuillage. L’énergie qu’elle reçoit lui permettra de produire d’autres fleurs et d’autres feuillages l’année suivante.

Le fait de couper les feuilles à la fin de la floraison est alors une mauvaise idée, car la jonquille ne pourra pas renouveler son énergie pour une nouvelle pousse. Le bulbe ne fleurira donc pas l’année suivante.

De la même manière que la coupe du feuillage, attacher ou tresser les feuilles n’est pas recommandé par les experts.

Certes, cela donne un aspect beaucoup plus soigné aux jonquilles, mais cette action risque de freiner le bulbe dans son processus d’approvisionnement en nourriture.

La meilleure manière d’avoir des jonquilles toutes belles et vives est donc d’attendre que le feuillage se dépérisse naturellement avant de le couper.

Les experts recommandent aussi d’attendre jusqu’au 4 juillet avant de le couper parce que la plante aura eu le temps nécessaire pour absorber assez d’énergie. De plus, cette date correspond à une huitaine de semaines après la fanaison. Les feuilles auront donc déjà bruni.

Vous pouvez prévoir de semer des plantes vivaces pour couvrir le feuillage qui dépérit. Ces plantes doivent toutefois être séparées entre elles d’au moins 8 à 15 cm.

Comment entretenir les jonquilles à la suite de la floraison ?

Il est important d’étêter ou d’enlever les fleurs après qu’elles se soient fanées. Vous évitez ainsi à la plante la production de graines qui ont tendance à absorber l’énergie du bulbe, alors que cette dernière doit être conservée pour la période suivante.

Après la fanaison ou l’étêtage des jonquilles, vous devez aussi utiliser un engrais équilibré dont les composants sont le phosphore, le potassium et l’azote. La notion d’équilibrage sous-entend que les différents composants doivent être utilisés en quantités égales.

Il est aussi possible d’enlever les bulbes de la terre afin de les stocker ou de les déplacer. Vous devez toutefois prendre le temps d’enlever la terre en les brossant avec légèreté. Après les avoir disposés en une seule couche et séparément, séchez-les dans un endroit sombre, aéré et un peu frais.

Après le séchage, vous devrez détacher les bulbilles, car ce sont elles qui feront office de nouvelles plantes la prochaine année. Les bulbes séchés devront ensuite être conservés dans un endroit sombre, aéré et frais. Quant aux bulbes abîmés, jetez-les.

Plus d'articles

Afficher plus Chargement...No more posts.
Share via
Copy link