publicité

L’inflation et l’augmentation générale des prix des matières premières et de l’énergie ont également fortement impacté le coût des dépenses mensuelles des ménages. Dans cette situation, prendre de bonnes mesures pour faire des économies au supermarché devient indispensable. Voici quelques conseils pour réduire de moitié votre ticket de caisse lorsque vous faites vos courses au supermarché.

Faire ses courses en magasin : voici comment diviser votre ticket de caisse par 2

1. Choisissez les supermarchés les moins chers

Selon l’OCU, acheter les mêmes produits dans les chaînes de supermarchés les moins chères de la région permettrait de réaliser des économies annuelles de plus de 1 000 euros. Pour connaître les magasins discount les moins chers et les plus pratiques pour faire du vos courses, vous pouvez retrouver des classements sur le net.

2. Comparez les prix

Même si vous choisissez le supermarché le moins cher de votre région, cela ne signifie pas qu’il offre toujours le meilleur rapport qualité-prix pour tous ses produits. Pour faire un maximum d’économies, faites une liste des aliments dont vous avez le plus besoin dans votre garde-manger et utilisez Internet pour comparer les prix dans les différents magasins discount. Vous pouvez notamment consulter en ligne les prospectus des offres hebdomadaires des discounters de votre région.

Une fois que vous avez identifié dans quel supermarché il est le plus pratique d’acheter chaque produit, la meilleure chose à faire est de faire vos achats dans différents magasins. Certes vous perdrez plus de temps, mais vous pourrez surtout réduire vos dépenses.

3. Profitez des offres

La plupart des supermarchés proposent diverses promotions actives telles que le typique 3 × 2. Pour faire des économies à long terme, s’il s’agit d’un aliment non périssable, achetez-le en plusieurs exemplaire afin de profiter au maximum de l’offre et rangez le produit dans votre garde-manger. De nombreux supermarchés proposent également des cartes de fidélité gratuites permettant d’accéder à des offres spéciales et des réductions. Il est avantageux de l’activer et de l’utiliser à chaque fois que vous faites vos courses.

4. Faites une liste de courses

C’est l’une des astuces les plus anciennes et les plus efficaces pour faire des économies en magasin, bien qu’avec la précipitation de la vie moderne, nous ayons souvent tendance à ne pas le faire. Rédiger une liste de courses contenant uniquement les produits dont vous avez vraiment besoin vous évitera d’acheter par impulsion ou par caprice en vous forçant à passer uniquement dans les rayons qui vous intéressent, vous permettant ainsi de réaliser d’importantes économies.

Mieux encore, si vous pouvez planifier vos menus sur une base hebdomadaire, vous pourrez ainsi dépenser moins et réduire le gaspillage alimentaire.

5. Achetez des produits de saison et en gros

Acheter des fruits et des légumes de saison est bon pour l’environnement, pour votre santé et surtout pour vos poches. Lorsque ces aliments sont de saison, ils sont généralement moins chers. De plus, il vaut mieux les acheter en vrac que de prendre les produits emballés ou en barquettes.

Il en va de même pour la viande et les produits de la mer : ceux que l’on trouve chez le boucher ou à la poissonnerie seront certainement moins chers (même s’il faut faire la queue) que ceux préemballés.

6. Méfiez-vous de la « shrinkflation », la stratégie qui vous fait acheter moins mais payer plus

Moins de céréales dans l’emballage. Moins de pâtes. Des glaces de plus en plus petites… Vous ne perdez pas la tête. En réalité aujourd’hui vous payez le même prix ou plus pour une quantité plus faible de produits dans l’emballage. Il s’agit d’une stratégie trompeuse appelée « shrinkflation » (ou réduflation) visant à faire dépenser davantage le consommateur, pour une quantité moindre du produit acheté.

Le phénomène dure depuis des décennies, mais il a tendance à être plus courant lorsque les coûts des entreprises augmentent, comme ce fut le cas lors de l’inflation à laquelle nous avons assisté au cours de la dernière période. Cependant, les experts affirment qu’il existe un moyen de lutter contre ce phénomène : comparer le prix unitaire, le prix au kilo ou le prix au litre des produits similaires pour déterminer quelle est la meilleure offre.