publicité

Voici la réponse

Un gel désinfectant pour les mains ici, un spray nettoyant là. Surtout au début de la pandémie, nous étions très diligents pour nous nettoyer les mains et les chariots et paniers à provisions. Maintenant, nous devons admettre que nous sautons souvent la désinfection d’un chariot de supermarché dans la précipitation. D’où la question suivante : est-il vraiment nécessaire de désinfecter un chariot ou un panier à provisions ? Voici ce que les experts ont à dire.

Désinfecter

À l’entrée de nombreux supermarchés et magasins, vous trouverez de quoi vous désinfecter les mains, les chariots ou les paniers à provisions. Lorsque la crise de la corona a commencé, le personnel des magasins était là pour désinfecter les chariots et les paniers à provisions usagés, mais désormais les consommateurs peuvent le faire eux-mêmes. Si certaines personnes le font encore fidèlement, d’autres pensent qu’un masque buccal est suffisamment sûr. Mais est-ce vraiment le cas ? N’est-il pas beaucoup plus sûr de désinfecter également les chariots et les paniers à provisions ?

Contamination par les surfaces

Selon les experts, toute cette désinfection est inutile. Les recherches montrent de plus en plus que le risque d’être infecté par la corona à travers un chariot de supermarché ou la ceinture de la caisse enregistreuse, par exemple, est très faible. Entre-temps, le CDC, le RIVM américain, a adapté les informations sur la propagation du virus corona. Selon l’organisation, la propagation du coronavirus par les surfaces n’est « pas supposée être un mode de propagation habituel ». Le RIVM se méfie également : « La probabilité que le coronavirus SARS-CoV-2 se propage via des emballages ou des surfaces (par exemple une poignée de porte, un chariot de supermarché ou un clavier) semble faible. » Un porte-parole du RIVM ajoute que ce n’est pas la voie d’infection la plus importante pour la corona. « Mais on ne peut pas non plus l’exclure », cite NOS.

Eau et savon

La prudence est toujours de mise, c’est pourquoi les chariots contenant des désinfectants sont toujours à l’entrée des supermarchés. Pourtant, selon de nombreux experts, dont le RIVM, cette affirmation est un peu exagérée. « Le nettoyage avec de l’eau et du savon est suffisant. Il n’est pas nécessaire d’utiliser des désinfectants pour les chariots de supermarché ou les poignées de porte », déclare le porte-parole du RIVM à NOS. « Il en va de même pour le lavage des mains. »

Masque

Selon l’épidémiologiste Alma Tostmann du Radboudumc de Nimègue, il est toujours beaucoup plus important de porter un masque que de désinfecter abondamment son caddie. « Si une personne infectée se promène dans le magasin, il est plus important que nous portions tous un masque que de nettoyer le chariot de ce client », dit-elle. « Pour prévenir la propagation du virus, nous avons tout un ensemble de mesures : faire un test et rester à la maison si vous avez des symptômes, tousser dans votre coude, porter un masque buccal, une ventilation adéquate. Si une directive pouvait être supprimée, ce serait les formes extrêmes de nettoyage des surfaces et de lavage des mains. » C’est tout ce que nous devons savoir !