publicité

Les éponges vaisselle : un vrai nid à bactéries, utilisez plutôt cette alternative plus hygiénique. Quand on fait la vaisselle se servir d’outils propres est fondamental.
Pourtant selon une équipe de chercheurs norvégiens l’éponge à vaisselle que nous utilisons quotidiennement est un lieu rempli de bactéries, et ce même si elle est lavée fréquemment.

L’étude publiée sur le Journal of Applied Microbiology affirme que les bactéries se trouvant dans les éponges vaisselle ne sont pas nocives. Cela dit elles ont quand même la capacité de se propager et d’éventuellement provoquer des problèmes de santé.

L’étude met également en évidence que les éponges ont des niveaux de bactéries bien plus complexes de que ce qu’on peut retrouver dans des brosses.

L’avis de la science et des chercheurs

À ce propos suite à une une de ses recherches, le microbiologiste de lUniversité de Furtwangen (Germania), Markus Ergert conseille fortement d’éliminer ou de changer très fréquemment les éponges de notre vaisselle.

En effet, si une éponge venait à rentrer en contact avec les bactéries de la salmonelle la diffusion serait très rapide.

Selon Trond Møretrø, chercheur chez Nofima, un institut de recherche alimentaire norvégien, la brosse est nettement plus hygiénique. Si des bactéries de salmonelle venaient à se propager, il explique que : ” La salmonelle et d’autres bactéries se développent et survivent mieux dans les éponges que dans les brosses. La raison est que les éponges dans leur utilisation quotidienne ne parviennent jamais à sécher. Une seule éponge peut abriter un nombre plus élevé de bactéries qu’il n’y a de personnes sur Terre. ”

Il ajoute aussi : ” L’éponge est humide et elle accumule les résidus de nourriture qui nourrissent également les bactéries, augmentant ainsi la rapidité de leur développement. ”

Au final par quoi devons-nous remplacer notre éponge vaisselle ?

Donc pour éviter cela il faudrait utiliser des brosses. En effet entre un lavage et un autre cette dernière parvient à bien sécher et rapidement. À ce propos le chercheur affirme : ” Puisque la brosse a la capacité de sécher très rapidement, les bactéries nocives mourront. De plus, à différence des éponges, la majorité des brosses ont une poignée qui permet d’éviter le contact direct de la main avec des bactéries potentiellement nocives. Je conseille aux consommateur d’essayer une brosse la prochaine fois qu’ils auront à changer leur éponge.

Changer nos habitudes, cette fois-ci, ne pourra que nous faire du bien.

Bon travail.