publicité

Parmi les plantes les plus aimées et appréciées sur le plan esthétique figurent sans aucun doute les hortensias. Ces plantes, cependant, sont assez délicates, ou du moins, si elles ne sont pas traitées correctement, elles peuvent mourir. Voici quelques conseils pour les faire pousser de manière saine et luxuriante.

Hortensias sains : attention aux nuisibles

L’hortensia est particulièrement sujet aux attaques de parasites et de maladies typiques. Si la plante apparaît légèrement déformée, avec des fleurs d’une couleur et d’une consistance inhabituelles, il se peut qu’un certain nombre de mycoplasmes soit en action.

Malheureusement, une fois leur présence constatée, il est nécessaire d’éliminer la partie atteinte, afin que les autres parties de la plante ne soient pas touchés à leur tour. Il existe également de nombreux acariens et de pucerons qui attaquent les hortensias. Dans ce cas, les solutions sont moins extrêmes et il est plus facile de les repousser.

Vous pouvez avoir recours à l’utilisation de produits naturels : le savon de Marseille, par exemple dilué avec de l’eau, peut être saupoudré en toute sécurité sur les zones concernées. Les moisissures sont également assez courantes sur les hortensias. Vous pouvez les combattre grâce à l’utilisation d’un composé à base de bicarbonate de sodium et d’eau, pulvérisé directement sur la plante.

Attention à la cochenille

Il existe aussi un insecte particulier et très nocif pour les hortensias, il s’agit de la cochenille. Celle-ci peut être éliminée grâce à des astuces naturelles ou non. Même dans ce cas, nous vous conseillons d’utiliser du savon de Marseille mélangé à de l’eau douce.

Rappelons que pour lutter contre la cochenille il faut veiller à ce que la base de la plante reste toujours sèche : c’est la stagnation de l’eau qui favorise le bon habitat de la cochenille et affecte la vie de la plante. Un peu de bicarbonate de soude peut également être utilisé pour éviter ce désagrément.

Hortensias : chaud et froid

Les branches d’hortensias ne doivent pas être exposées à la lumière directe du soleil, car elles se dessèchent facilement. Cependant, il faut également faire attention au froid. Les hortensias peuvent ne pas fleurir à cause du froid. Il faut donc essayer d’assurer une floraison abondante à l’aide de quelques astuces.

L’une d’elles concerne l’élagage de la plante. Elle doit être effectuée de manière très drastique et au milieu de l’été, pas au début du printemps comme c’est le cas habituellement. En réduisant la plante à quelques branches, vous pourrez profiter d’une floraison parfaite l’année suivante (sauf en cas de nouvelles gelées).

Il est important de retenir qu’il ne faut pas toucher la plante après la taille, sinon vous pourriez obtenir l’effet inverse et rendre toutes nos tentatives inutiles.