publicité

Comment nettoyer la machine à café moka dans les règles de l’art : les erreurs à ne pas commettre

Comment nettoyer le pot à moka de la bonne façon. C’est une tâche qui peut être plus simple que vous ne l’imaginez. Tout ce que vous devez faire, c’est éviter certaines erreurs très banales mais aussi très courantes. Voyons plus en détail.

Si votre pot à moka produit un café avec un arrière-goût de brûlé, il est certainement temps de le nettoyer soigneusement. Oui, mais comment ? Quel est le meilleur moyen, le plus efficace ?

Il est très facile de se tromper. Il faut savoir que l’odeur de brûlé est souvent due au fait que l’on a utilisé le produit le moins adapté pour laver le pot à moka. Par exemple, les huiles, qui, lorsqu’elles s’oxydent, gâchent irrémédiablement le goût du café.

Les erreurs les plus fréquentes

S’il s’agit de vider le moka d’un café vieux ou fraîchement préparé, il ne faut jamais le frapper sur un avion, mais simplement le vider avec une cuillère à café, sinon il risque de se déformer et de s’abîmer à jamais.

N’utilisez jamais d’huiles ou de détergents à vaisselle. N’utilisez que des produits naturels pour votre cafetière. Et n’utilisez jamais non plus le lave-vaisselle : il vaut mieux le rincer à l’eau chaude tous les jours.

Après avoir lavé la cafetière, séchez-la entièrement avec un chiffon en microfibre ou du papier absorbant pour éviter la formation de moisissures.

Une autre astuce, si vous ne prévoyez pas d’utiliser le moka pendant quelques jours, consiste à y laisser une cuillère à café de café : cela évitera la formation de mauvaises odeurs.

Produits naturels

Les meilleurs produits naturels pour nettoyer le pot à moka sont au nombre de trois : le bicarbonate de soude, l’acide citrique et le vinaigre blanc.

Le bicarbonate de soude est utilisé pour éliminer les taches et les dépôts : il suffit de le mélanger à quelques gouttes de jus de citron et de l’appliquer avec une éponge douce.

L’acide citrique, quant à lui, est adapté à la lutte contre le calcaire. Il suffit de verser deux volumes d’eau et un volume d’acide citrique dans la « chaudière » du moka (la partie qui se trouve sous le filtre), jusqu’à la limite de la valve, et aussi une cuillère à café de sel à la fois dans le filtre et dans la chaudière.

Ensuite, faites bouillir et éteignez la flamme, en laissant le pot à moka reposer pendant une demi-heure. Il ne reste plus qu’à le vider et à le rincer sous le robinet, en le nettoyant avec une vieille brosse à dents, la plus souple possible.

Profitez de votre café !