Croissance et santé de l’herbe : comment bien arroser sa pelouse ?

La croissance, la qualité et la santé de l’herbe dépendent considérablement de l’eau qui lui est fournie à travers l’arrosage de la pelouse. Lorsque la pelouse n’est pas arrosée comme il le faut, l’herbe n’arrive plus se développer correctement. Si le manque d’arrosage dure encore plus longtemps, le gazon finira inévitablement par être desséché. Dans ces cas, il devient pratiquement impossible à la pelouse de retrouver sa bonne qualité, même lorsque l’arrosage redevient régulier et que l’herbe recommence à pousser. Il est donc important d’éviter l’arrêt de l’arrosage, mais il faut également connaître la manière adéquate pour bien arroser sa pelouse en été afin de mieux stimuler sa croissance et pour qu’elle soit en bonne santé.

Arroser la pelouse à des fréquences régulières

Pour une bonne hydratation de la pelouse, il faut au maximum un ou deux arrosages par semaine. L’objectif est de procéder à l’arrosage quand l’herbe a soif, c’est-à-dire lorsque le sol devient sec.

Pour savoir si l’herbe a soif, vérifiez la teinte du gazon. S’il vire vers le jaune et ne rebondit pas quand il est piétiné, il est alors temps de l’arroser à nouveau. Il serait toutefois judicieux d’établir un calendrier d’arrosage et de le respecter autant que possible.

Si vous désirez avoir un gazon bien vert et en bonne santé avant un événement comme un barbecue, essayez alors de procéder à l’arrosage avant le jour J.

Choisir le bon moment de la journée pour l’arrosage

Pour éviter le gaspillage de l’eau pendant ou après l’arrosage en été, vous devez arroser votre pelouse tôt le matin ou alors tard le soir. Ces moments de la journée sont les plus adéquats pour l’arrosage. Vous permettez ainsi une pénétration de l’eau en profondeur dans le sol.

Si vous décidez d’arroser le gazon le soir, veillez à ne pas le faire trop tard. En effet, un arrosage trop tard pourrait entraîner l’apparition des maladies puisque l’herbe reste souvent humide après l’arrosage à cause de la basse température de la nuit.

Tremper la pelouse pendant l’arrosage pour des racines profondes

Vous devez procéder à l’arrosage de la pelouse avec un surplus d’un ou de deux centimètres d’eau qui équivaut à une distance d’environ 25 à 50 millimètres. Cela permettra à l’eau de pénétrer dans les racines et bien au-delà.

La pelouse pourra ainsi avoir des racines plus fortes et plus profondes qui l’aideront à résister dans des cas de sécheresse. Vous pouvez vous servir d’un petit verre que vous mettrez sur la pelouse pour mesurer la quantité d’eau.

Toutefois, n’arrosez pas autant les endroits de la pelouse qui ne reçoivent pas assez de rayons du soleil.

De même, vous pouvez remarquer que l’eau que vous donnez aux herbes commence par couler à cause de la pelouse qui est très sèche. Dans ce cas, vous devez faire des arrosages journaliers pendant quelque temps pour que le sol puisse s’adoucir.

Récolter l’eau de pluie pour effectuer les arrosages

L’avantage de l’utilisation de l’eau de pluie pour l’arrosage de la pelouse est qu’il détient assez d’azote pour une meilleure croissance du gazon.

Pour parvenir à récolter suffisamment d’eau de pluie, il est nécessaire d’avoir un collecteur d’eau de pluie ou un réservoir d’eau d’une grande capacité. Cela vous permettra d’arroser la pelouse pendant les périodes de sécheresse.

La grande capacité du réservoir ou du collecteur pourra vous aider à effectuer un arrosage pendant environ deux semaines de sécheresse.

Plus d'articles

Afficher plus Chargement...No more posts.
Share via
Copy link