Croissance des plantes : pourquoi vos végétaux ne grandissent pas et que faire pour changer cette situation ?

Une pièce comportant un jardin d’hiver revêt aussitôt une allure d’Eden et semble plus accueillante. Cela peut même faire penser que les plantes évoluent facilement. Toutefois, l’entretien de votre feuillage peut s’avérer bien plus complexe que vous le pensez. À certains moments, il peut sembler embarrassant de voir votre verdure pousser difficilement malgré vos efforts. Les causes de cette non-croissance ne se détectent pas toujours au moment opportun.

Voulant préserver vos plantes, nous avons pris la décision de comprendre les causes de la non-croissance de vos plantes. Ainsi, les problématiques seront détectées tôt. Vous pourrez alors anticiper plus aisément ces dernières et permettre à vos plantes d’être secourues.

1- Le manque de chaleur du soleil

Cela peut donner un aspect décoratif lorsqu’un végétal est positionné dans l’angle d’une pièce. Cependant, ce n’est pas l’idéal vu qu’il se retrouve hors d’atteinte de la lumière du jour ou du soleil. Le phénomène appelé « la croissance sur pattes » est un signe précurseur qui sonne l’alarme sur le fait que la plante manque de lumière. On le reconnait par la présence de certaines feuilles très espacées l’une de l’autre poussant sur des tiges assez longues.

La longueur des feuilles peut être réduite par l’absence de lumière, ce qui n’est pas intéressant puisque la plante se retrouve à dégager un aspect désolant. Au cours de l’hiver, il est généralement plus compliqué d’avoir de la lumière pour les plantes. Il est donc recommandé de laisser ouverts les rideaux et de rapprocher les plantes des fenêtres.

2- Des températures excessives

Il est déconseillé d’orienter les plantes vers le soleil durant les jours très chauds sauf si l’on se retrouve dans le cas d’une plante à grande résistance. D’ailleurs, l’exposition pendant une courte période est suffisante pour endommager les feuilles des plantes et déshydrater la terre dans le bocal. De plus, soulignons que certaines pratiques ne sont pas recommandables. En effet, il ne faut également pas engraisser les plantes quand il fait très chaud. Les plantes peuvent se retrouver stressées et affaiblies. Il faut juste les garder humides et régulièrement les arroser sans cependant exagérer dans l’arrosage.

Il faut que dans le pot, l’eau soit absorbée et répartie de façon égale. Le mieux est donc de pratiquer l’arrosage dit en profondeur pour permettre cette répartition. Pendant l’été, nous vous recommandons d’installer les plantes dans des endroits frais, loin des fenêtres. Il peut arriver que le soleil assèche ou fasse tomber quelques feuilles des plantes. Dans ce cas, mettez-les dans une salle de douche. Sa luminosité, sa fraîcheur et son humidité seront idéales pour redonner vie aux plantes.

3- Le chauffage et le refroidissement de type artificiel

L’été est une période à risque pour les plantes et l’un des risques vient de notre air conditionné. Mettre votre plante à proximité de votre climatisation peut faire perdre les couleurs que portent les feuilles de cette dernière. Il faudra donc l’éloigner pour son bien-être. De plus, les plantes ont besoin d’humidité et ces bouffées d’air peuvent les priver de ce besoin si primordial.

C’est pour cette raison que nous devons amplifier l’humidité dans les environs des plantes. En outre, réduire la proximité de vos plantes avec la climatisation s’avère capital. Enfin, arrosez vos plantes régulièrement et positionnez-les dans un environnement humide. Tous ces points respectés, vous serez surpris du résultat incroyable qui en résultera.

Plus d'articles

Afficher plus Chargement...No more posts.