publicité

L’été est presque là et les premiers légumes et verdures de la saison commencent à être récoltés dans les jardins français. Parmi celles-ci, les savoureuses courgettes se distinguent. Très polyvalente en cuisine, la courgette est la vedette de nombreux plats d’été. Son goût délicat se combine facilement avec de nombreux ingrédients, qu’il s’agisse de viande, de poisson ou d’autres légumes.

Différents types de courgettes sont cultivés dans diverses régions de France, avec des caractéristiques différentes et, surtout, des formes différentes, comme la courgette cylindrique, la plus consommée et à la peau vert clair, la courgette ronde de Nice ou de Piacenza et la courgette sicilienne, longue, fine et à la peau très claire.

Courgettes, attention : elles deviennent toxiques

Les courgettes sont faciles à cultiver, mais peuvent souvent être dangereuses. Il y a quelques années, on a rapporté qu’un jardinier novice était mort à cause de ses courgettes. La raison en est l’empoisonnement par les plantes de citrouille, qui incluent les courgettes. Pour qu’une courgette devienne toxique, un certain nombre de facteurs défavorables doivent se produire, qui contribuent à la formation de la cucurbitacine, la substance toxique amère. Il est facile de savoir, rien qu’au goût, si un légume est toxique ou non. Les facteurs susceptibles de provoquer une intoxication aux courgettes sont énumérés et décrits ci-dessous.

1. Proximité d’autres plantes à courges

Si les courgettes sont cultivées près d’autres plantes de citrouille, y compris les citrouilles ornementales, le risque de consanguinité est élevé. Les citrouilles ornementales ne sont pas comestibles, car elles contiennent de la cucurbitacine, qu’elles utilisent pour se protéger des prédateurs. Par conséquent, en cas de consanguinité, il y a un risque d’empoisonnement.

2. Utilisation des semences de bricolage

Les graines disponibles dans le commerce ont été débarrassées de leur contenu en cucurbitacine, elles ne présentent donc aucun danger. En revanche, si les jardiniers novices utilisent des semences de bricolage, la mutation inverse peut entraîner la formation de substances toxiques.

3. Trop de chaleur et de soleil

Des substances toxiques peuvent également se former en cas de stress dû à une chaleur ou une sécheresse trop importantes, ce qui peut se produire lors d’étés particulièrement chauds.

4. Grosses courgettes

Plus les courgettes sont grosses, plus la probabilité de formation de substances toxiques est grande. Il est donc bon de récolter les courgettes lorsqu’elles sont encore petites.

Maintenant que vous savez quand les courgettes peuvent devenir toxiques, il ne vous reste plus qu’à faire attention !