Voici la meilleure façon de couper votre gâteau

Un gâteau est plus ou moins le symbole d’un événement agréable ou d’un bon moment. Un anniversaire, un nouveau diplôme, un mariage ou simplement pour fêter le week-end. En fait, nous mangeons du gâteau plus souvent que vous ne le pensez. Mais nous avons découvert que notre façon de couper un gâteau pouvait être bien meilleure depuis le début. Hein ? Nous vous l’expliquons !

Couper le gâteau dans le mauvais sens

Vous connaissez le principe : vous placez la pointe d’un couteau au milieu du gâteau, et vous tracez lentement des lignes vers l’extérieur. De cette façon, vous coupez une jolie part pour tous vos invités (et pour vous-même bien sûr). Garnissez-le de crème fouettée, et le tour est joué. Mais il s’avère que ce n’est pas la meilleure façon de procéder. En général, on ne mange pas un gâteau d’un coup, mais on en garde un peu au réfrigérateur. Mais vous remarquez ensuite que les côtés où l’intérieur est « ouvert » deviennent très secs. C’est exactement l’effet du a la mauvaise découpe. Heureusement, il y a des gens comme Brady Haran dans ce monde. Il explique de manière très détaillée comment il faut procéder.

Un génie du gâteau

L’inventeur de la meilleure façon de couper votre gâteau est l’un des plus grands scientifiques que l’Angleterre ait jamais connu. Francis Galton, comme on l’appelle, a inventé plusieurs principes mathématiques qui sont encore utilisés aujourd’hui. C’est également grâce à lui que nous pouvons aujourd’hui retrouver les criminels grâce à leurs empreintes digitales. Mais ce qui l’inquiétait vraiment, c’était le gâteau desséché. C’est ainsi qu’en 1906, il a publié sa meilleure méthode pour couper le gâteau dans une importante revue scientifique.

La meilleure méthode

Comme l’explique le mathématicien Brady Haran dans la vidéo ci-dessous, la meilleure façon de couper votre gâteau est de laisser l’intérieur ouvert le moins possible. En coupant le gâteau non pas en tranches, mais en « barres » pour ainsi dire, vous pouvez ensuite repousser le reste du gâteau. Le seul inconvénient est que les morceaux de gâteau que vous coupez avec cette méthode ne sont pas tous égaux. Mais de toute façon : votre gâteau restera bien moelleux. Plus de grains de gâteau secs, mais toujours une tranche parfaite !