Cors et durillons aux pieds : 3 remèdes de grand-mère à essayer

Les durillons aux pieds sont des épaississements de la peau des pieds qui se forment à la suite de pressions locales et de frottements. En général, les durillons et les cors tendent à disparaître progressivement sans intervention, lorsque les contraintes qui les ont formées cessent. Mais si nous voulons accélérer la guérison, il existe d’excellents remèdes de grand-mère qui nous permettent d’obtenir de bons résultats même en peu de temps.

Les cors et les durillons des pieds sont un problème qui survient lorsque les frottements et les pressions répétés sur les zones environnantes tendent à épaissir la peau. Mais il existe des remèdes de grand-mère qui peuvent nous aider à traiter cet inconfort. Il ne faut cependant pas oublier que la première méthode consiste à réduire les causes profondes de ce problème.

En effet, ces maux peuvent même disparaître d’eux-mêmes en quelques semaines, mais seulement en évitant les chaussures trop serrées ou les activités stressantes pour nos pieds. En effet, certains comportements négligents à l’égard de la santé des pieds favorisent l’apparition et la permanence des cors et des durillons.

Dans les deux cas, les causes sont les mêmes : la peau plus superficielle s’épaissit à la suite d’un frottement ou d’une compression continus. La raison en est que notre extraordinaire organisme tente ainsi de protéger la peau plus profonde de manière naturelle.

Mais tout aussi naturels sont les remèdes que nous pouvons utiliser pour adoucir les durillons de nos pieds afin que nos extrémités inférieures soient à nouveau en bonne santé. En cas de problème de santé, il est toutefois conseillé de demander à son médecin traitant ce qu’il convient de faire. Par exemple, en cas de diabète, une maladie pour laquelle des soins supplémentaires sont nécessaires afin d’éviter les saignements et les infections dangereuses.

Cors aux pieds : les causes

Nous l’avons déjà dit, les cors et les durillons aux pieds (mais aussi aux mains) sont dus aux frottements et aux pressions exercés sur ces zones, qui reviennent régulièrement. Certaines conditions, comme des chaussures trop serrées, ou certaines activités, comme le fait d’être souvent debout, rendent le problème fréquent. Mais essayons de comprendre quelles sont les situations qui favorisent son apparition.

  1. Des chaussures mal adaptées – C’est la cause la plus fréquente des cors sur le dessus des pieds. Les chaussures trop serrées ou présentant des zones de frottement sur la peau provoquent des coupures, des frottements et des pressions. Les personnes qui portent souvent des chaussures à talons hauts développent plus fréquemment des cors et des callosités
  2. Rester debout, marcher ou courir pendant de longues périodes – Les loisirs physiques, les activités sportives ou les emplois qui exercent une pression sur les pieds ou qui provoquent des frottements répétés sur une zone de la peau.
  3. Marcher pieds nus – Ne pas porter de chaussettes sous les chaussures. Avoir des chaussettes qui glissent et s’entassent sous les pieds lorsqu’on porte des chaussures. Marcher en adoptant une mauvaise posture, par exemple sur le bord interne ou externe du pied
  4. Déformations structurelles du pied ou modifications de la forme du pied, telles que les orteils en marteau, les bursites ou les déformations de naissance.

Cors aux pieds : les remèdes de grand-mère

Le remède le plus couramment utilisé pour traiter les durillons et les cors aux pieds est la pierre ponce, qui permet de lisser les zones épaissies pour les ramollir. Mais pour favoriser son action et éviter les blessures, un traitement préventif est important. La peau doit être assouplie par des bains d’eau tiède et des lotions.

Sels d’Epsom

Avec un bain de pieds aux sels d’Epsom, on réussit le tour de force d’assouplir la peau des pieds et de la rendre sensible au traitement. En effet, les laisser tremper pendant une dizaine de minutes rend la peau moins dure. L’étape suivante consiste à frotter la pierre ponce sur les zones à traiter, mais sans agressivité pour éviter les blessures.

Le traitement se termine par un nouveau rinçage et l’application d’une crème hydratante, qui aide la peau à retrouver les nutriments qu’elle a perdus. En fait, les sels d’Epsom peuvent être utilisés seuls pour ramollir les cors et les durillons, même sans pierre ponce. Mais les résultats seront moins rapides.

Huile de ricin

Un bon bain de pieds tiède, à prendre tous les jours avec ou sans sels d’Epsom, tend à lui seul à adoucir la peau, mais ce sont les soins des pieds que l’on fait ensuite qui font toute la différence. Après avoir séché nos extrémités, nous pouvons les nourrir avec des applications d’huile de ricin, source de vitamine E, qui aide la peau à retrouver sa souplesse.

Rembourrage

Nous le répétons, si nous n’éliminons pas la cause première du problème des cors et des durillons aux pieds, les meilleurs remèdes de grand-mère ne peuvent rien faire. Si nous avons des chaussures qui ne nous vont pas, nous devrons les éliminer ou les rendre confortables avec des semelles et des rembourrages. Pour protéger nos durones, il existe également des coussinets adhésifs que l’on trouve en pharmacie.

Il s’agit de demi-lunes et de petits coussinets en caoutchouc qui doivent être collés autour du duron, avant de porter des chaussettes et des chaussures. De cette manière, les zones qui étaient auparavant soumises à la pression et au frottement n’auront plus de contact direct avec la chaussure, ce qui accélérera la guérison.

Plus d'articles

Afficher plus Chargement...No more posts.