publicité

Avec l’arrivée de l’été, le vernissage du bois est un excellent moyen de rafraîchir les meubles de votre maison. Bien qu’il ne s’agisse pas d’une tâche difficile, elle requiert une attention particulière en fonction de la surface à travailler et du résultat que vous souhaitez obtenir.

Voici quelques conseils simples et peu coûteux sur la façon de vernir du bois pour un excellent résultat de bricolage.

Comment préparer et vernir du bois déjà peint ?


Pour vernir le bois, il est nécessaire de préparer sa surface et de la rendre homogène afin qu’elle soit prête pour le traitement suivant. Cette opération doit être effectuée à l’extérieur, en utilisant un équipement de protection contre les poussières approprié (masque, gants, lunettes).

Si vous devez vernir un bois qui a déjà été peint, mais qui est neuf et intact, il faut d’abord appliquer un décapant. Si le bois est ancien, les 3 étapes suivantes doivent être réalisées :

  1. Le rebouchage, qui consiste à combler les éclats ou les fissures à la surface du bois en appliquant du mastic avec les doigts. N’oubliez pas que vous devez laisser sécher pendant au moins 12 heures et qu’il est bon d’enlever tout le vernis qui s’est soulevé avec un grattoir ;
  2. Le ponçage, qui doit suivre le grain à la surface du bois. Pour cette opération, utilisez 2 types de papier de verre, d’abord à grain 80, puis à grain 120 ;
  3. Le nettoyage. Si vous voulez économiser du temps et de l’énergie, vous pouvez utiliser un compresseur ou un pistolet à air comprimé. Une fois la poussière enlevée, essuyez la surface avec un chiffon imbibé de térébenthine. Ce n’est qu’ensuite que vous pourrez procéder au vernissage en suivant la procédure « ordinaire » pour le bois neuf (brut).

BOIS NU

Tout d’abord, afin de ne pas respirer de substances nocives et de faciliter le séchage, vernissez à l’extérieur, de préférence pendant les mois d’été. N’exposez pas la surface à la lumière directe du soleil et pour de meilleurs résultats, la température doit être comprise entre 10 et 25 °C.

Le bois brut doit d’abord être préparé à l’aide d’une huile ou d’une substance protectrice, puis gratté et lissé. Ensuite, vous pouvez appliquer la première des 4 couches de peinture à l’aide d’un rouleau si la surface est plane ou d’un pinceau à poils doux. Pour les parties plus difficiles, comme les coins et les rainures, je recommande une brosse ronde.

Quant au temps de séchage, suivez les instructions figurant sur l’emballage. Cependant, ils doivent être prolongés si l’environnement est humide ou mal ventilé.

COMMENT VERNIR LE BOIS EXTÉRIEUR

Le bois d’extérieur a toujours besoin d’un traitement de protection spécial pour résister aux nombreux agents auxquels il est soumis.

Poncez d’abord la surface avec du papier de verre de grain 180. Après avoir enlevé la poussière, appliquez une ou plusieurs couches d’agent d’imprégnation jusqu’à ce que le bois ait l’air brillant et saturé, ce qui indique une protection maximale. Si vous souhaitez obtenir un aspect satiné, une couche d’imprégnation de cire transparente est nécessaire.

L’imprégnation protège non seulement le bois, mais le rend également plus facile à entretenir au fil du temps. Pour redonner au bois son aspect neuf, il suffit de dégraisser la surface à l’aide d’un nettoyant spécial appelé « décireur ». Vous pouvez également utiliser du papier de verre et appliquer une ou deux couches supplémentaires d’agent d’imprégnation transparent.

CONSEILS POUR LE VERNISSAGE DU BOIS

Lors du vernissage du bois, il est conseillé de prendre les précautions suivantes afin de ne pas obtenir un résultat différent de celui espéré :

  • Pour changer la couleur du bois, utilisez un agent d’imprégnation ou une teinture colorée dès la première étape, car le bois n’absorbe la couleur que lorsqu’il est brut ;
  • L’agent d’imprégnation ou la teinture colorée a toujours un résultat différent sur chaque type de bois ;
  • Afin d’éviter les mauvaises surprises, nous vous recommandons de tester le produit dans un coin caché de la surface avant chaque traitement ;
  • En général, il est toujours possible de mélanger différentes variantes de couleurs d’un même produit (de la même marque) ;
  • Si vous voulez obtenir une couleur plus claire que celle d’un bois déjà peint, évitez de passer une surcouche de la nouvelle peinture pour être plus rapide. Il faut plutôt procéder au décapage et au ponçage afin d’obtenir une surface optimale pour le traitement.

Il ne reste plus qu’à vous souhaiter bon travail !