Comment réparer une pelouse abîmée par la neige ?

Pendant les mois d’hiver, la neige qui envahit la pelouse et finit par l’abîmer. En général, il ne s’agit pas de dégâts permanents puisqu’en sept ou dix jours la neige disparaît permettant à la partie immergée de la pelouse de ne pas être atteinte. Vous pouvez donc encore réparer votre pelouse et l’aider à reprendre correctement au printemps.

Ce qu’il faut savoir c’est que les plantes de la pelouse sont plus enracinées qu’il n’y paraît. Leurs racines sont profondes et elles ne sont pas totalement impactées par la neige en surface. Alors les conditions et la température restent constantes en dessous, bien qu’il semble un peu pâle, le gazon résiste quand même au froid.

La plupart des maisons souffrent de problèmes de pelouse gelée en hiver. Une situation qui peut être désagréable et entraîner des dommages si rien n’est fait. Nous vous proposons ici une solution intéressante.

Éviter de marcher sur la pelouse pendant la période de gel

Durant les mois les plus froids, il est préférable de ne pas marcher sur la pelouse. Évitez surtout les passages intensifs. En effet, ces derniers causent des stress importants aux gazons et peuvent dégrader les petits brins d’herbe. Les gazons en surface peuvent non seulement être endommagés sur le court terme, mais les brins enterrés peuvent aussi subir des désagréments qui pourraient mettre en péril la croissance future de la pelouse.

Évidemment, on ne saurait vous dire de ne pas marcher sur votre pelouse entre novembre et mars, mais vous devez faire preuve de prudence lorsque la pelouse est encore gelée.

Nettoyer la saleté sur la pelouse

Une autre solution recommandée aux jardiniers, c’est le nettoyage des saletés en surface. Vous devez, dès qu’il est possible, retirer les traces de salissures pour ne pas endommager les petits brins d’herbe. Avant que la neige fonde, il faut aussi retirer de la pelouse tous les outils, les objets et les meubles qui pourraient exercer une pression sur les gazons. Vous aurez ainsi plus de chance de rétablir votre pelouse. Vous pouvez aussi balayer pour améliorer l’aspect de la pelouse et lui donner une allure optimale dès le printemps. Ce petit rituel permet aussi d’éviter le développement des maladies fongiques. Attention, surtout n’utilisez pas de râteau pour nettoyer la pelouse lorsqu’elle est encore gelée, sinon les brins seront fragilisés.

Vérifier les signes de maladies

Vous devez absolument vous assurer que votre pelouse ne présente pas de signes de maladies après la chute de la neige. Vous pouvez par exemple vous retrouver avec la moisissure de neige qui est assez courante en France. Ce mal est causé par l’apparition de champignons sur la pelouse en raison de l’accumulation prolongée de neige. Les symptômes sont le développement de taches brunes et jaunes. Puisqu’il est très compliqué de venir à bout de ce problème, nous vous préconisons de poser des actes préventifs.

Pour ce faire, lorsque la neige tombe trop longtemps, il est recommandé de déblayer la pelouse par section pour empêcher l’humidité de revenir sur les gazons lorsque la neige aura fondu. Ainsi, il y a moins de chance que des champignons se développent.

Bien entretenir sa pelouse en été et en automne

Il est souvent difficile de protéger la pelouse en hiver. C’est pour cette raison qu’il est préférable de la préparer à surmonter les périodes froides. Pour cela, vous devez bien entretenir vos gazons en été et en automne. Une fois bien soignée et bien nourrie, elle pourra supporter le gel.

Par ailleurs, une pelouse bien gardée peut aussi résister aux maladies de l’hiver. Vous pouvez par exemple appliquer de l’engrais avant l’hiver pour booster le stock de nutriments. De cette manière, votre pelouse subira très peu de dommages au printemps.

Plus d'articles

Afficher plus Chargement...No more posts.