Il n’y a rien de plus agréable que d’avoir des couettes et des oreillers toujours propres et parfumés. Dommage, cependant, que ceux-ci aient tendance à perdre facilement leur parfum frais dès qu’ils entrent en contact avec notre peau.

On est donc tenté de les laver fréquemment, mais si c’est chose facile en été, en hiver c’est plus compliqué, surtout lorsqu’il s’agit de couettes pas du tout faciles à laver ou à sécher.

Mais les garder parfumés n’est pas impossible ! Aujourd’hui, en effet, nous allons voir ensemble comment fabriquer un désodorisant DIY pour parfumer et rafraîchir couettes et oreillers !

Avec du bicarbonate

Il est possible d’utiliser des ingrédients plus naturels pour fabriquer un déodorant fait maison, capable de parfumer les couettes et les oreillers. Parmi ceux-ci, on retrouve le bicarbonate de sodium, connu notamment pour sa capacité à neutraliser les mauvaises odeurs. Équipez-vous de :

  • 500 ml d’eau distillée
  • 2 cuillères à soupe de bicarbonate de soude
  • 25 gouttes de votre huile essentielle préférée

Commencez par verser le bicarbonate de soude dans un bol contenant de l’eau, puis ajoutez les gouttes d’huile essentielle de votre parfum préféré. Nous vous conseillons de privilégier l’huile essentielle de lavande, pour favoriser l’endormissement ou l’huile de Tea tree, aux vertus antibactériennes et anti-odorantes.

Mélangez tous les ingrédients et versez le mélange obtenu dans un flacon pulvérisateur. Ensuite, secouez-le vigoureusement et vaporisez-le sur la couette et les oreillers et laissez sécher : quel parfum !

En plus de parfumer et de rafraîchir vos oreillers et votre couette, vous apporterez une bouffée de bonne odeur dans toute votre chambre ! Comme si cela ne suffisait pas, ce désodorisant peut également être utilisé sur les canapés et les rideaux !

NB : Nous vous conseillons toujours de secouer vigoureusement le flacon pour mélanger davantage les ingrédients. Nous vous conseillons de ne pas trop en vaporiser et de ne pas placer le flacon trop près, sinon les oreillers et les couettes pourraient être mouillés.

Vinaigre

Un autre désodorisant pour oreillers et couettes peut être fabriqué avec du vinaigre, qui, tout comme le bicarbonate, est capable de neutraliser rapidement les mauvaises odeurs. On vous rappelle, en effet, qu’il sert aussi à capter les odeurs d’humidité du linge !

Pour cela, vous aurez simplement besoin de :

  • 500 ml d’eau distillée
  • 100 ml de vinaigre de vin
  • 4 cuillères à soupe de vodka
  • 1 cuillère à soupe de bicarbonate de soude
  • 20 gouttes d’huile essentielle de votre choix.

Dans un flacon, versez l’eau distillée, le vinaigre de vin et la vodka et agitez le tout vigoureusement. Ajoutez ensuite le bicarbonate de soude et les gouttes d’huiles essentielles de votre choix et votre désodorisant est prêt à l’emploi ! Passez simplement à la vapeur et vos couettes et oreillers auront l’air d’être fraîchement lavés ! De plus, cette technique est également recommandée pour enlever l’odeur de renfermé que l’on retrouve souvent sur les couettes !

NB : Ce désodorisant peut également être utilisé sur les vêtements, mais nous vous conseillons de toujours vous assurer qu’ils ne soient pas trop délicats ou précieux. Dans ce cas, il est préférable de vous abstenir.

Avec de l’acide citrique

Voyons enfin comment fabriquer un dernier désodorisant fait maison, à base d’acide citrique, un ingrédient plus écologique que le vinaigre, mais tout aussi efficace. Dans une bouteille contenant un litre d’eau distillée, versez environ 150 grammes d’acide citrique en poudre et laissez-le se dissoudre.

Ensuite, ajoutez 15 gouttes d’huile essentielle d’agrumes pour lui donner un parfum frais et versez le tout dans un flacon pulvérisateur. Enfin, il vous suffira de vaporiser le tout sur vos oreillers et couettes et un bon parfum envahira toute la pièce !

De plus, l’acide citrique peut également être utilisé comme assouplissant écologique, capable de rendre votre linge doux comme jamais auparavant !

Avertissements

Nous vous conseillons d’éviter d’utiliser des désodorisants sur les tissus très délicats et très précieux. Commencez toujours par tester l’astuce sur une partie cachée du tissu, pour vous assurer que le spray ne laisse pas de taches.