Comment prendre soin de son orchidée quand il fait très froid ?

Vous le savez, quand le froid arrive, beaucoup de nos plantes adorées se mettent à frissonner ! En effet, certaines plantes ont tendance à ralentir ou stopper leur activité végétative, entrant dans une sorte d’hibernation.

Cela peut être le cas de notre Orchidée, notamment du phalaenopsis, qui est l’espèce la plus répandue et vendue chez les fleuristes et même en grande surface. Cette plante perd ses fleurs avec l’arrivée du froid, la floraison s’arrête et elle ne garde que ses feuilles basilaires. C’est un phénomène tout à fait normal qui ne prendra fin qu’avec l’arrivée du printemps prochain.

En attendant, cela ne veut pas dire que vous devez abandonner votre orchidée ! En effet, vous pouvez la chouchouter pour qu’elle ne ressente pas trop le froid et qu’elle reste en bonne santé en attendant la prochaine saison chaude. Voyons comment faire.

Nettoyer ses feuilles

Tandis que les fleurs, avec l’arrivée de la chaleur, tombent et ne se renouvellent pas, les feuilles doivent rester saines et luxuriantes. Il est important de toujours les garder propres et brillantes.

Vous pouvez le faire de différentes manières, notamment grâce à une technique très simple. Procurez-vous une boule de coton et imbibez-la d’une solution à base d’eau (200 ml) et de quelques flocons de savon de Marseille (20 grammes). Ensuite, passez-le délicatement sur les feuilles, à la fois sur les faces supérieure et inférieure, de manière à laisser les feuilles un peu humides mais jamais mouillées.

Procédez au nettoyage au moins une fois toutes les 2 semaines : vous éviterez les accumulations superficielles de poussière qui peuvent compromettre l’activité de la photosynthèse.

Humidifier le sol

Par temps froid, comme on le sait, les plantes ont généralement besoin d’être moins arrosées. Ceci s’applique également aux orchidées, qui ne doivent pas être arrosées plus d’une ou deux fois par semaine maximum: un arrosage correct est l’un des moyens d’éviter que les feuilles ne se plissent.

En réalité, il est important de toujours garder le sol (généralement formé par l’écorceun peu humide. En effet, si celui-ci se raidit trop, il risque d’étouffer les racines et, avec le temps, de faire périr notre orchidée.

De plus, il est important de rempoter la plante au moins une fois par an, vers le printemps.

Éloignez-la des poêles et des radiateurs

Une précaution importante à prendre envers cette plante afin de la faire prospérer pendant les mois froids, est de la tenir à l’écart des sources de chaleur artificielle, comme les poêles, les cheminées et les radiateurs.

Les sources de chaleur artificielles, en effet, dessèchent trop l’air : un dommage très sérieux pour les orchidées qui, au contraire, raffolent de l’humidité. En effet, c’est cette humidité qui leur permet de redevenir prêtes à s’épanouir, et de donner vie à leurs fleurs pleines de significations différentes.

Ne l’isolez pas du soleil

L’orchidée est une plante d’intérieur, mais cela ne signifie pas qu’elle doit être protégée de la lumière du soleil.

L’idéal est de la conserver à la lumière indirecte du soleil, de préférence sur le rebord d’une fenêtre aux vitres opaques (comme celles de la salle de bain) ou recouverte d’un rideau filtrant.

De temps en temps, cependant, pendant les mois froids, un peu de lumière directe ne lui fera pas de mal, au contraire, cela peut la revigorer et lui apporter du bien-être.

Vérifier la température

L’orchidée étant une plante d’origine tropicale, elle n’aime pas les environnements trop froids. Pendant les mois froids, conservez-la dans des environnements où les températures restent supérieures à 12-13 °C en moyenne et où il n’y a pas de fluctuations excessives. C’est l’un des rares mais néanmoins importants secrets pour toujours garder son orchidée dans un état de bien-être.

En effet, si elle est exposée à une température trop froide, l’orchidée peut aussi perdre ses feuilles et même se dessécher complètement.

Plus d'articles

Afficher plus Chargement...No more posts.