publicité

Avez-vous nettoyé l’évacuation de la douche ? Bien, maintenant il est temps de passer au reste de la salle de bain.

C’est bien connu, l’été c’est le temps du ménage et des bilans, un peu comme le début d’année avec les bonnes intentions, mais en plus efficace.

Vous l’avez manqué dès sa publication ? Aujourd’hui, nous l’expliquons en détail, en ajoutant quelques informations supplémentaires.

Mais partons d’un postulat de base : le pommeau de douche doit être nettoyé après chaque utilisation (simplement avec de l’eau) et parfaitement séchée pour éviter les traces.

Nettoyer le pommeau de douche et éliminer le calcaire

Pour bien nettoyer la pomme de douche, vous avez besoin de :

  • eau
  • vinaigre blanc
  • un sac plastique et un élastique, ou une bassine
  • une aiguille
  • une brosse à dent
  • un chiffon en coton

Mélangez 50 % d’eau froide et 50 % de vinaigre blanc, suffisamment pour recouvrir la totalité du pommeau de douche. L’utilisation d’eau chaude est déconseillée, car elle risque de le ternir et d’abîmer les joints en plastique (le cas échéant).

Si le pommeau de douche est amovible, plongez-la dans le lavabo ; s’il est fixé au mur, remplissez un sac plastique avec le mélange, accrochez-le sur le pommeau et fixez le tout avec un élastique. Laissez tremper pendant 1 à 2 heures, selon le degré de saleté du pommeau de douche.

Ouvrez le robinet d’eau de la douche et laissez tomber le calcaire qui se sera « émietté » avec la solution d’eau et de vinaigre.

Ce n’est pas suffisant ? Alors nettoyez (doucement) les parties de calcaires d’abord avec un chiffon humide, puis avec une vieille brosse à dents ; s’il reste des trous obstrués, vous pouvez les dégager avec une aiguille en faisant attention de ne pas rayer votre pommeau de douche.

Un jeu d’enfant !