publicité

Le gaz est un sujet de plus en plus au centre des discussions publiques compte tenu de son augmentation durant ces derniers mois.

Ces changements ont conduit à une réduction générale de la consommation moyenne et quotidienne qui en est faite.

Puisque vous ne pouvez pas renoncer à l’utiliser à la maison, découvrez au moins comment faire des économies de gaz et diminuer votre facture de fin de mois.

Radiateurs

Commençons par les radiateurs, ceux qui nous sauvent du gel pendant l’hiver !

Ils représentent l’une des solutions les plus adaptées et les plus répandues pour faire face au froid, mais en même temps ils consomment une quantité considérable de gaz pour chauffer l’eau.

Découvrons donc quelques petites stratégies pour économiser sur les radiateurs !

L’astuce du papier d’aluminium

Le papier d’aluminium est une astuce utilisée depuis des décennies permettant de diffuser plus rapidement la chaleur dans l’environnement.

En effet, plus tôt une certaine zone de la maison est chauffée, plus tôt les radiateurs peuvent être éteints et par conséquent les économies peuvent être facilitées.

Vous allez devoir créer un panneau à placer derrière le radiateur. Pour cela, vous aurez besoin de :

  • Feuilles d’aluminium
  • Feuilles de papier
  • Carton de la taille du radiateur
  • Colle

Prenez les mesures précises avec le carton à la fois en largeur et en longueur en vous assurant qu’il s’adapte parfaitement derrière le radiateur.

Couvrez les deux côtés du carton avec des feuilles A4 et laissez sécher complètement. Une fois cette étape terminée, recouvrez à nouveau toutes les faces du carton avec du papier aluminium en les fixant bien avec de la colle.

Une fois sec, votre panneau est prêt, il ne reste plus qu’à le placer derrière le radiateur à l’aide d’une ficelle et le tour est joué.

L’aluminium est capable de réfléchir la chaleur, il la renvoie donc, accélérant ainsi le processus de chauffage.

Nettoyage en profondeur

Un nettoyage minutieux du radiateur est indispensable pour éviter que la chaleur ne tarde trop à se diffuser dans la pièce. De plus, si le nettoyage est négligé pendant une période prolongée, il y a également des risques que le chauffage tombe en panne. Pour le laver soigneusement, commencez par enlever toute la poussière avec un chiffon en microfibre (sur la face arrière, utilisez un plumeau). Placez ensuite une bassine sous le radiateur et remplissez un pichet avec de l’eau tiède et 1 cuillère à soupe de flocons de savon de Marseille.

Versez la solution dans les fentes internes du radiateur et déplacez la bassine au fur et à mesure afin que l’eau ne tombe pas sur  le sol. Séchez bien le tout et votre radiateur sera parfaitement propre !

Horaires et stratégies d’épargne

Les derniers conseils pour faire des économies avec vos radiateurs, ce sont les horaires et les stratégies d’économie ; découvrez comment faire :

  • Pendant la journée, essayez de les garder éteints, en profitant au maximum de la chaleur naturelle du soleil. Ouvrez les fenêtres pour qu’elle puisse entrer dans toute la pièce.
  • Ne les allumez pas lorsque vous savez que vous devez ouvrir les fenêtres ou pendant le nettoyage.
  • Lorsque vous les allumez, assurez-vous que la chaleur reste concentrée dans cette zone et fermez les portes des autres pièces (sauf si vous souhaitez que la chaleur y parvienne également).
  • Une fois que la maison a atteint une bonne température, éteignez-les. De cette façon, vous habituerez également votre corps à ne pas dépendre des appareils de chauffage.
  • Si vous disposez de technologies avancées, vous pouvez allumer les radiateurs avant de rentrer chez vous et les éteindre à votre retour, quand tout est chauffé.

Feux de cuisson

Difficile de passer une journée sans mettre la main aux fourneaux ! Si les radiateurs ne sont allumés qu’à certaines périodes de l’année, les feux de cuisson sont régulièrement mis à contribution.

Cependant, même dans des cas similaires, il est possible d’adopter des méthodes pour éviter de gaspiller du gaz et ainsi économiser de l’argent, découvrons-les ensemble !

Méthode des feux de cuisson éteints

La méthode des feux de cuisson éteints est de plus en plus répandue, c’est une stratégie de cuisson étudiée scientifiquement et également utilisée par certains chefs.

Vous êtes curieux ? Voyons tout de suite comment procéder étape par étape :

  • Remplissez la casserole d’eau et mettez-la sur le feu, avec le couvercle.
  • Portez à ébullition, puis baissez les pâtes.
  • Laissez cuire 2 minutes avec le gaz allumé et sans couvercle (pour ne pas que l’eau déborde).
  • Après ces 2 minutes, remettez le couvercle sur la casserole et éteignez le feu.
  • Attendez 1 à 2 minutes de plus que le temps de cuisson indiqué sur la boîte de pâtes.

Et voilà… vos pâtes sont parfaitement cuites !

Les avantages d’une telle méthode sont très larges, non seulement en termes d’économies de gaz, mais également en termes d’émissions de CO2.

De plus, si vous adaptez bien la quantité d’eau que vous mettez dans votre casserole, en versant 700 ml pour 100 grammes au lieu d’un litre, vous économiserez une quantité d’eau démesurée en seulement un an !

Utilisation d’appareils électroménagers

Généralement, divers appareils électroménagers peuplent notre cuisine, dans le but de nous faire gagner du temps et de ne pas passer nos journées à préparer des plats, mais en réalité ils sont aussi un excellent compromis pour économiser !

Le gaz ayant un coût de plus en plus élevé, cuire certains aliments au four ou chauffer des liquides au micro-ondes est certes plus rapide, mais si l’on considère ces actions sur une longue durée, cela apporte aussi des économies non négligeables.

Ainsi, si vous possédez ces appareils chez vous, privilégiez leur utilisation afin d’allumer le gaz le moins souvent possible.

Casseroles en métal

Le dernier conseil concernant les feux de cuisine concerne le choix des ustensiles pour la cuisson des aliments. Il est en effet primordial de vérifier de quel matériau ceux-ci sont fabriqués.

Nous vous conseillons d’utiliser autant que possible des ustensiles en métal. Ce dernier est un excellent conducteur de chaleur, permettant à votre casserole de chauffer. De plus, la cuisson dans des casseroles en métal est également plus uniforme et plus saine. Cette astuce vous permettra à la fois de cuisiner rapidement et de faire des économies de gaz.

Enfin, il est également important de cuire vos repas dans des casseroles bien proportionnées et pas trop grandes.

Four

La plupart des fours ne sont pas au gaz, mais certains en possèdent tout de même un dans leur foyer, il est donc important de voir comment faire des économies avec cet appareil.

Sachant que la cuisson au four ne doit être envisagée que dans certaines situations, découvrez quelques petites astuces !

  • N’ouvrez pas le four pendant la cuisson : il est important d’avoir un planning des temps de cuisson, pour ne pas passer son temps pour surveiller la situation.
  • N’allumez pas le four pour le préchauffer trop longtemps avant d’y mettre les aliments. Cela prend environ 5 à 8 minutes selon la taille.
  • Si possible, utilisez-le pour plusieurs préparations, en les inversant éventuellement dans les clayettes des grilles afin de cuire le tout uniformément.
  • Nettoyez soigneusement le four lorsqu’il est trop incrusté, afin qu’il puisse continuer de bien répartir la chaleur.
  • Vérifiez d’abord que des méthodes alternatives, telles que le micro-ondes, ne peuvent pas être utilisées pour cuire les aliments.

Chaudière

Même avec la chaudière, la source principale de toute la chaleur et du gaz diffusés dans la maison, il est possible de prendre quelques précautions afin de minimiser les coûts et d’économiser sur la facture de gaz.

NB Portez une attention particulière aux facteurs suivants et, avant de prendre toute décision, consultez votre fournisseur personnel.

Ajuster la température

Le facteur le plus important lorsque l’on parle d’une chaudière (qu’elle soit électrique ou à gaz) est de réguler la température. Dire que le degré supérieur ou le degré inférieur ne fait pas de différence, c’est totalement faux !

En effet, l’augmentation d’un seul degré implique des coûts plus élevés qui varient entre 5 et 6%, il suffit de penser à quel point cela peut faire varier votre facture de gaz.

Réglez donc une température allant de 18 à 20 degrés, ce qui est suffisant pour avoir une bonne sensation de chaleur sans pour autant souffrir du froid.

Utiliser un thermostat

Pour faire suite à ce qui vient d’être dit, utiliser un thermostat pourrait être la solution idéale !

Auparavant, on ne se souciait pas d’en installer chez soi, aujourd’hui ils sont de plus en plus répandus puisqu’ils font partie des décisions intelligentes à prendre chez soi.

Une stratégie très fonctionnelle peut être adoptée, comme régler le chauffage en fonction des pièces et voir où augmenter ou diminuer les degrés.

De plus, les thermostats font directement face à la chaudière et gèrent son allumage et son arrêt selon vos réglages.

Ces petites mesures peuvent entrainer des économies allant jusqu’à 20 %.

Entretien

Enfin, l’importance de l’entretien de la chaudière ne doit pas être sous-estimée.

Avoir un bon plan d’entretien avec un expert vous permet à votre chaudière d’être toujours au mieux de sa forme, évitant ainsi les pannes et le gaspillage.

Plus vous négligez ce facteur, plus vous augmentez les chances d’avoir des dysfonctionnements. En conséquence, la chaudière sera sollicitée et fera son travail en deux fois plus de temps, ce qui augmentera inévitablement son coût.