Comment arroser correctement les orchidées en utilisant cette technique ?

Cultiver une plante d’intérieur peut devenir une tâche ardue. Lorsque vous effectuez des recherches pour savoir comment prendre soin de ces plantes, vous trouvez une pléthore d’informations. Il est difficile de savoir quelles informations sont fiables. Pour simplifier votre recherche, vous disposez dans cet article des informations utiles provenant des spécialistes des plantes d’intérieur. Vous serez donc apte à assurer leur croissance.

Le rempotage aide les plantes en difficulté

C’est l’un des mythes à ne pas croire.

Lorsque le souci de votre plante provient de ces racines, le rempotage est la solution pour faire disparaître ce problème. Généralement, d’autres causes sont à l’origine de cet état. On peut citer un excès ou une insuffisance d’arrosage, un excès ou un manque de lumière, une absence d’engrais ou des parasites non identifiés.

Dans de telles situations, le rempotage accentue l’état de la plante en augmentant son stress.

La transplantation de la plante dans un cache-pot sans drainage n’entraîne aucun problème

En parlant encore du rempotage, il faut noter que les plantes ont besoin d’un bon drainage pour être en bonne santé et vivre longtemps. Pourtant, les cache-pots ne disposent pas de trou de drainage.

Le rôle des cache-pots est d’apporter une touche esthétique à votre jardin intérieur en cachant les pots. Ils ont une forme de vase et ils permettent de cacher le pot contenant la plante.

Aucun moyen de drainage n’est disponible dans les cache-pots. De plus, le sol n’est pas protégé. Ni la moquette ni la table n’est à l’abri d’une fuite de terre ou d’un suintement d’eau.

Parce que les mottes de racines nécessitent une excellente circulation de l’air, les racines peuvent pourrir si elles sont continuellement humides. Il faut donc conserver la plante dans le pot de pépinière.

Avant de l’arroser, vous devez retirer la plante du cache-pot et l’amener au niveau du patio ou de l’évier. Ensuite, vous devez attendre qu’elle s’égoutte entièrement avant de la remettre à sa place.

Les glaçons sont le meilleur moyen d’hydrater les orchidées

Utiliser des glaçons pour arroser les orchidées constamment et lentement semble être une très bonne solution. Lorsque vous prenez en compte le climat d’origine d’une orchidée (subtropical et tropical), vous remarquerez que ces plantes ont une période où elles sont profondément arrosées et une autre où elles ne reçoivent pas une seule goutte d’eau. C’est pour cette raison qu’il est recommandé de tremper et d’immerger le pot entre 15 et 20 minutes.

Avec cette technique, l’écorce s’hydrate correctement et cela évite le lessivage des différents nutriments. Vous devez attendre que l’orchidée se sèche totalement avant d’entreprendre à nouveau cette action.

L’eau résout le problème des plantes d’intérieur tombantes

Lorsque vous êtes en face d’une plante tombante, le réflexe que vous avez est de l’arroser.

Cette action permet de résoudre le problème dans 90 % des cas. Cependant si l’arrosage n’induit pas un relèvement des feuilles au cours d’une période raisonnable, il y a de grandes probabilités que ces racines sont en train de pourrir.

Cette situation apparaît lorsque la plante subit un excès d’arrosage ou lorsqu’il y a de l’eau stagnante au fond du pot de la plante. La plante peut se rétablir, néanmoins le temps nous donnera la réponse.

Dans une telle situation, vous devez laisser sécher la motte de racines et lui fournir très peu d’eau. Vous pouvez opter pour une solution drastique en coupant les racines pourries et remettre les racines restantes dans un nouveau pot plus adapté.

Plus d'articles

Afficher plus Chargement...No more posts.