publicité

Avec la chaleur, il n’est pas rare de retrouver des colonies de fourmis sur notre terrasse, balcon ou terrasse.

Pourtant, ces insectes jouent un rôle très important dans la nature : ils sont considérés comme les éboueurs de l’environnement car ils sont capables de nettoyer tous les déchets organiques, des carcasses aux miettes, en passant par les fruits mûrs tombés au sol. Cependant, cela ne les rend pas plus aimables ni tolérables dans nos maisons !

Avouons-le, s’en débarrasser n’est pas difficile, mais à quel prix ?! Les solutions que l’on trouve dans le commerce sont couteuses et riches en produits chimiques nocifs pour l’environnement ! Testez ces répulsifs biologiques inoffensifs pour notre santé et celle des autres…

Vous êtes curieux d’en savoir plus ? C’est parti !

Chassez les fourmis en un rien de temps: voici comment vous en débarrasser de façon naturelle

Pour vous débarrasser des colonies de fourmis, deux choix s’offrent à vous : les répulsifs naturels qui les éloigneront simplement, ou les pièges biologiques qui les élimineront pour de bon.

Si votre choix se porte sur la première option, sachez qu’il vous faudra jouer avec l’odorat très développé de ces insectes. En effet, ils sont capables de sentir les odeurs beaucoup plus facilement que nous ! Ainsi, il vous suffira d’opter pour l’un des ingrédients suivants pour les chassez de votre habitat :

  • cannelle,
  • poivre,
  • clous de girofle,
  • piment,
  • laurier,
  • orange,
  • citron,
  • vinaigre de vin ou de cidre,
  • gros sel,
  • talc,
  • marc de café.

Répartissez-les dans les coins infestés et en un rien de temps, vous pourrez leur dire adieu.

Si la bataille vous semble perdue d’avance et que vous souhaitez une solution mortelle, alors il faudra opter pour des pièges, naturels bien entendu. Le meilleur des appâts est le miel liquide, servez-vous-en ! Prenez du papier cuisson saupoudrez-le généreusement de miel liquide (une cuillère à soupe). Positionnez-le ensuite sur le passage des fourmis. Elles seront attirées par ce doux nectar et resteront prisonnières de cette substance visqueuse, ne pouvant plus fuir !