Cerises: pour ne pas augmenter la glycémie, mangez-les de cette façon !

Les cerises offrent de nombreux bienfaits et sont pauvres en calories. Elles font partie des fruits possédant la plus grande quantité d’antioxydants, sachant que leur couleur bordeaux est due aux anthocyanes. Ces derniers sont des substances antioxydantes qui, selon certaines études, seraient capables de neutraliser les radicaux libres provocant des maladies comme Alzheimer.

Cerises: pour ne pas augmenter la glycémie, mangez-les comme ça !

Selon une étude publiée sur l’American Journal of Kidney Diseases, les cerises aideraient aussi à lutter contre la rétention d’eau, et ce grâce à leur teneur en potassium.

Consommer ce fruit semble également aider à combattre les symptômes de l’ostéoporose, notamment chez les femmes ménopausées. Elles contiennent du fer et du calcium, aidant ainsi à lutter contre l’anémie ferriprive.

Comment consommer les cerises sans augmenter la glycémie

Lorsque l’on mange des cerises, il faut tenir compte de plusieurs facteurs. Tout d’abord, il est important de les consommer fraiches, car dans le cas contraire, elles perdent leur teneur en fibres, ces éléments aidant à maintenir une faible glycémie.

Il est également conseillé de consommer ces fruits après un plat principal. L’apport en protéines, graisses et fibres fourni par le reste du repas, contribuera à retarder la vidange de l’estomac. Cela permet de diminuer les effets du fructose des cerises sur la glycémie.

De cette façon, le pancréas est moins sollicité et le métabolisme est préservé. Une autre façon de ne pas augmenter la glycémie est, par exemple, de les consommer avec un yaourt ou des fruits secs.

Il convient donc de garder à l’esprit qu’une consommation excessive de fruits peut être mauvaise, du point de vue de la glycémie. Est modus in rebus, comme le disaient les latins : ne jamais dépasser la juste mesure.

Article corrigé par Maria Di Bianco, Docteur en sciences de l’alimentation et en nutrition humaine.