Bicarbonate de soude ou levure chimique : quelle est la différence ?

Pour la préparation de certaines douceurs sans levure telles que les muffins, les gâteaux, les biscuits ou même les pains rapides, l’utilisation de la levure chimique ou du bicarbonate de soude est carrément une obligation pour avoir des résultats satisfaisants. Il peut arriver qu’une recette exige l’utilisation des deux ou alors l’utilisation d’un seul de ces agents levants. Quoi qu’il en soit, il est très rare qu’il n’y ait pas l’un d’eux dans un de ces types de recettes.

La levure chimique et le bicarbonate de soude sont des poudres blanches qui se ressemblent assez et qui permettent aux produits d’avoir assez de légèreté pour la réussite des gâteries. Toutefois, malgré leur similitude, il s’agit de deux produits totalement distincts et chaque utilisation apporte une réaction différente.

Bicarbonate de soude et levure chimique : de quoi s’agit-il ?

Le bicarbonate de sodium (ou de soude) est une base ou un alcalin pur qui a un aspect identique à la levure chimique.

Quant à cette dernière, il s’agit d’un mélange à base de bicarbonate de sodium, d’épaississant et d’ingrédient acide. L’épaississant peut être de la fécule de maïs et l’ingrédient acide, de l’acide tartrique.

Vous avez aussi la possibilité de la créer chez vous en faisant simplement le mélange de tous ces composants.

Pour quelles raisons ces deux agents levants sont-ils obligatoires dans les préparations ?

Il est important de souligner que chacun de ces agents levants a des particularités propres à lui lorsqu’il est utilisé dans la boulangerie. Généralement, ils permettent de gagner du temps et de favoriser le brunissement et le levage.

Gain de temps

Le gain de temps est beaucoup plus imputé au bicarbonate de sodium. Quant à la levure chimique, il est un levain qui s’active et se fermente pendant des heures. Toutefois, les deux poudres parviennent quand même à faire gonfler les douceurs rapidement.

Brunissement et levage

Ces deux agents levants jouent un grand rôle dans le processus de chimie pendant la cuisson. Ils sont utilisés pour favoriser l’expansion liée au fait que la vapeur se crée grâce au liquide lors de la cuisson.

La réaction de ces deux agents au contact des autres composants d’une recette

Ces deux agents levants réagissent face à des ingrédients différents.

La levure chimique

Elle réagit face à n’importe quel liquide et pétille même lorsqu’elle est insérée dans de l’eau. Cela est dû à ses composants tels que le bicarbonate de sodium alcalin et la crème de tartre qui interagissent entre eux dès qu’ils rentrent en interaction avec un liquide.

Il faut retenir que la levure chimique produit elle-même un gaz carbonique dès qu’elle est associée à un liquide.

Le bicarbonate de sodium

Ce sont seulement les liquides acides qui font réagir le bicarbonate. Il s’agit principalement de la mélasse, du jus de citron, du babeurre, du yaourt, du miel, etc. Cette réaction crée alors un gaz carbonique qui permet de faire lever les produits.

Dès que le bicarbonate entre en contact avec le liquide, il s’active et la réaction chimique se crée automatiquement en produisant des bulles d’air qui permettent d’avoir une texture éthérée.

À cause de la vitesse de la réaction, il est conseillé de procéder à la cuisson des recettes dès que le mélange est fait.

Comment remplacer l’un de ces agents par l’autre ?

Il est possible de remplacer le bicarbonate de sodium par de la levure chimique et inversement. Il faut toutefois respecter ces dosages.

S’il faut utiliser du bicarbonate de sodium dans votre recette, mais que vous n’en avez pas, vous pouvez utiliser de la levure chimique à raison d’une cuillère à café de levure pour remplacer le quart d’une cuillère à café de bicarbonate de sodium.

Dans le cas contraire, si vous avez du bicarbonate au lieu de la levure, vous pouvez utiliser le quart d’une cuillère à café de bicarbonate de sodium pour remplacer une cuillère à café de levure chimique.

Plus d'articles

Afficher plus Chargement...No more posts.