Les antibiotiques naturels : qu’est-ce qu’ils sont et comment les utiliser

Ail, gingembre, miel et origan : certains des antibiotiques naturels les plus courants se trouvent déjà dans votre cuisine, mais sont-ils vraiment des remèdes sûrs et efficaces ? En matière de santé et d’infections, il est toujours important de consulter son médecin avant de recourir au bricolage, afin d’évaluer les traitements les plus adaptés et les plus sûrs.

Existe-t-il des antibiotiques naturels capables de combattre les infections sans médicaments ? Et si oui, quelles sont les substances qui ont les meilleures propriétés antibactériennes et antimicrobiennes ?

En matière de médecine naturelle, il faut toujours être prudent.

Dans de nombreux cas, les antibiotiques sont des médicaments indispensables, utilisés pour traiter des maladies même très graves, des affections qui, en l’absence de traitement approprié, pourraient même être mortelles.

L’importance des antibiotiques pour notre santé est donc incontestable.

Si certaines personnes prennent des médicaments antibiotiques sans se poser trop de questions et de manière excessive, il existe aussi des personnes qui préfèrent opter pour des remèdes naturels contre les infections.

En effet, il existe dans la nature de nombreuses substances susceptibles d’exercer une légère activité antibactérienne. Mais attention, il n’est jamais conseillé de remplacer un traitement prescrit par un médecin par des remèdes naturels à faire soi-même.

Quels sont les antibiotiques naturels contre les infections ?

Nous verrons ci-dessous quels sont les antibiotiques naturels que vous pouvez déjà trouver dans votre cuisine.

Si toutefois vous vous demandez quoi prendre à la place des antibiotiques ou comment fabriquer un antibiotique naturel à la maison, nous vous conseillons vivement d’en parler à votre médecin et d’éviter de recourir à l’automédication, afin de ne pas risquer d’aggraver votre état de santé.

L’ail

Grâce à la présence d’allicine, un composé qui donne à l’ail son odeur piquante classique, l’ail peut exercer une action antibactérienne, utile notamment contre la salmonelle et l’E. coli.

Certaines personnes choisissent de prendre de l’ail comme complément alimentaire pour réduire la tension artérielle et le cholestérol, réduisant ainsi les risques cardiovasculaires.

D’autres choisissent d’appliquer l’ail sur les plaies pour favoriser la cicatrisation et agir comme désinfectant naturel.

L’échinacée

Souvent présentée comme un remède naturel pour renforcer le système immunitaire, l’échinacée est utilisée depuis longtemps pour ses prétendues propriétés médicinales.

On pense que ce remède peut également exercer une action antibactérienne contre les infections à staphylocoques et à streptocoques.

Le gingembre

Vous connaissez probablement le gingembre en tant qu’épice à déguster lors des dîners de sushis, en tant que remède contre le rhume, en tant que panacée contre les nausées et en tant qu’anti-inflammatoire naturel.

Mais saviez-vous que le gingembre possède également des propriétés antibactériennes ? Il n’est donc pas surprenant que la tisane de gingembre figure à juste titre sur la liste des antibiotiques naturels contre la grippe et les maux de gorge.

Huile essentielle d’origan

L’huile essentielle d’origan n’est pas seulement un excellent allié contre la cellulite, elle peut aussi être un grand ami de notre santé.

En effet, la plante possède des propriétés curatives et médicinales, renforcerait le système immunitaire, aurait des propriétés anti-inflammatoires et serait un excellent antibiotique naturel pour les infections cutanées.

Le miel

Avec l’ail, le miel est sans doute l’un des remèdes naturels antibactériens par excellence. Apprécié depuis l’Antiquité pour son goût, le miel agit également comme un antibiotique naturel.

Traditionnellement, ce liquide doré était appliqué sur la peau pour soigner les petites blessures, prévenir les infections et favoriser la cicatrisation.

Le clou de girofle

L’extrait de clou de girofle fait partie des antibiotiques naturels pour les dents.

En plus de soulager les maux de dents, grâce à ses propriétés antidouleur, cette épice parfumée serait capable de lutter contre de nombreuses bactéries pathogènes, dont l’E. coli ou d’autres bactéries responsables de maladies des gencives.

Plus d'articles

Afficher plus Chargement...No more posts.