3 astuces pratiques pour réutiliser les résidus d’herbes après la tonte

La venue de l’été marque les beaux jours et le moment idéal pour passer la tondeuse et redonner une belle allure à votre pelouse.

Que ce soit à l’occasion de l’entretien habituel de la pelouse ou d’une tonte ponctuelle, vous vous retrouvez généralement avec un tas d’herbes coupées. Vous vous interrogez sûrement sur ce que vous devez en faire. Le plus simple serait de tout mettre dans un sac et de vous en débarrasser, mais il est possible de réutiliser ces résidus astucieusement.

En réalité, les résidus d’herbes peuvent vous être utiles de plusieurs manières grâce à leur richesse en nutriments et en minéraux organiques. De plus, ces techniques très écologiques contribuent à la réduction des déchets.

Voici trois méthodes pour réutiliser efficacement les résidus d’herbes dans votre jardin.

Nourrir votre pelouse

Les experts en jardinage recommandent de laisser vos résidus sur votre pelouse après la tonte. Cette technique paraît contre-productive, mais en se décomposant naturellement sur le gazon, les résidus d’herbes fertilisent la pelouse.

En effet, l’herbe coupée est riche en potassium, en phosphore et en azote. Ces nutriments sont essentiels à la bonne santé du gazon. C’est donc un engrais naturel totalement gratuit qui vous empêche de dépenser des sommes astronomiques dans l’achat de sprays ou autres fertilisants commerciaux.

Tout ce que vous aurez à faire est de ratisser votre pelouse et de répartir convenablement les résidus d’herbes. Vous éviterez ainsi qu’il y ait des couches trop épaisses, car elles pourraient étouffer et endommager votre pelouse. Par ailleurs, les résidus d’herbes se décomposeront beaucoup plus vite.

Alimenter votre tas de compost

Vous pouvez tout simplement ajouter vos résidus d’herbes à votre compost. Ils enrichiront le compost en azote et permettront ainsi de fournir plus de nutriments à la terre. Sachez que vous ne devrez jamais composter les résidus d’herbes seuls. Un tel compost doit nécessairement être équilibré avec des éléments de compostage bruns et secs. Il peut s’agit de paille, de papier déchiqueté ou de feuilles séchées. Selon les jardiniers, pour qu’un compostage soit réussi, il faut que ce soit la même quantité pour le brun et le vert.

En outre, retournez fréquemment votre compost afin de réduire l’émission d’odeurs désagréables et d’améliorer la circulation de l’oxygène. Le compostage pourrait se définir comme un processus durant lequel les matières organiques sont décomposées par plusieurs micro-organismes naturels. Ils décomposent ainsi les déchets et modifient leur structure afin de les transformer en nourriture saine et nutritive pour vos plantes.

Utiliser comme paillis

Vous pouvez utiliser vos résidus d’herbes comme paillis au niveau de vos bordures et de votre espace vert. Étalez des couches de résidus d’herbes d’environ 1 ou 2 pouces d’épaisseur au pied de vos potagers, arbustes et plantes en veillant à en mettre tout autour.

La décomposition du paillis se fera naturellement au fil du temps. Il apportera ainsi à la terre des nutriments comme le potassium et l’azote. De plus, il contribuera à la régulation de la température de la terre et il limitera la pousse des herbes indésirables. Les résidus d’herbes peuvent vous servir à border aussi bien les allées et votre jardin. Ils réduisent l’apparition de la boue et empêchent la croissance des mauvaises herbes au niveau des zones dégarnies.

Avant de répandre les résidus d’herbes dans votre jardin, faites-les sécher pendant une ou deux jours.

Plus d'articles

Afficher plus Chargement...No more posts.